4 facteurs à considérer avant de préparer son itinéraire

Préparer son itinéraire

Perdu ? (source : Photos Libres)

Quand on se prépare pour un voyage à vélo, on commence souvent par choisir sa destination. Pour déterminer l’itinéraire cependant, chacun a sa méthode et prépare son trajet avec plus ou moins de détail. Quels sont les différents facteurs à considérer pour préparer son itinéraire ?Quelles sont les différentes possibilités de préparation, leurs avantages et leurs inconvénients ?

Commençons par illustrer la variété de possibilités avec quelques exemples de voyageurs à vélo que nous avons rencontré.

Exemples de préparation d’itinéraires

  • Avant son voyage en Europe de l’Est, Elvira, avait simplement choisi les pays par lesquels elle souhaitait passer et son objectif était d’en traverser le plus possible. Elle n’avait donc pas choisi sa destination, mais plutôt sa direction. Sur place, elle achetait ensuite des cartes et elle planifiait chaque jour son voyage pour la journée. Elle décidait ainsi, sur la route, de son itinéraire et les villes qu’elle voulait atteindre. Elle s’arrêtait quand elle le souhaitait et s’organisait ensuite sur le moment pour dormir, surtout en camping sauvage, mais aussi parfois en auberge de jeunesse.
  • Lors de son voyage aller-retour entre la Belgique et la Suède, Bregt avait une ville objectif, Uddebo. Pour le reste de son voyage, il décidait chaque jour de son itinéraire sur la route grâce à des cartes qu’il trouvait dans des offices de tourisme. Il s’arrêtait quand il était fatigué et s’organisait ensuite pour dormir en camping sauvage principalement, ou en camping.
Camping sauvage

Le camping sauvage, un bon moyen pour être libre en voyage (source : En Echappée)

  • Pour son voyage de l’Allemagne au Portugal, Jannis (un voyageur allemand qui partage sa philosophie de voyage dans un témoignage) prévoie, au fur et à mesure de son avancée, une ville-étape par semaine. Il en profite pour utiliser Warm Showers pour se faire héberger et ainsi dormir dans un lit, ce qui lui apporte une motivation pour le reste de la semaine. Entre ces ville-étapes, il s’arrête lorsqu’il le souhaite, plutôt dans la campagne, et demande la permission de dormir dans des jardins ou des champs. Il prépare alors le soir, avec des cartes, son itinéraire du lendemain.
  • Lors de leur voyage sur la côte irlandaise, Filibert et Maxime avaient choisi de longer la côte entre un point de départ et un point d’arrivée. Ils avaient prévu leur itinéraire pour chaque étape sur Google Maps, en allant de camping en camping. Sur la route, ils s’orientaient grâce à des cartes 1/250 000. Ils avaient prévus des étapes longues (plus de 100 kilomètres par jour), mais avec toujours la possibilité de couper. Lorsqu’il ne pouvaient pas trouver de camping, ils prévoyaient des nuits en camping sauvage.
  • Lors de la préparation de notre voyage scandinave, nous avions commencé par choisir les villes que nous voulions atteindre (Copenhague, Oslo, Stockholm). Comme nous le détaillons dans cet article bilan, nous avons ensuite découpé notre itinéraire pour à la fois suivre les portions des routes EuroVelo 7 et 12, rouler environ 50 kilomètres par jour et rejoindre un camping tous les deux ou trois jours, le reste des nuits étant passées en camping sauvage. Nous avions reporté les tracés de chaque étape sur Google Maps et imprimé le détail des itinéraires pour nous en servir comme cartes.
  • Lors de son voyage de Brest à Bordeaux, un voyageur à vélo que nous avons hébergé grâce à Warm Showers, suivait une route cycliste, la Vélodyssée. Il rentrait pour cela l’itinéraire dans son smartphone qu’il tenait attaché à la potence de son vélo (il est possible de récupérer les traces GPS du parcours sur le site officiel). Afin d’avoir suffisamment de batterie pour son smartphone, il utilisait une batterie externe à grande capacité. Pour chaque étape, il essayait quelques jours à l’avance de trouver des hôtes sur Warm Showers, ou allait sinon dans un hôtel.
Warm Showers

Warm Showers, couch surfing cycliste : pratique pour faire des rencontres et être hébergé gratuitement (source : Warm Showers)

4 facteurs à considérer pour préparer son itinéraire

Comme vous avez pu le voir, nous avons découvert autant de façons de préparer son itinéraire que de voyageurs. Voyons maintenant ensemble les différents facteurs à prendre en compte pour préparer son itinéraire, et différentes possibilités pour chacun d’entre eux.

Les endroits par lesquels vous voulez passer

Préparez votre parcours selon vos envies, vous pouvez souhaiter visiter une liste de pays (comme Elvira), une liste de capitales (comme nous), vous diriger vers une ville ou un pays (comme Bregt ou Janiss) ou suivre une route (côte d’un pays, EuroVélo…).

Vos contraintes de temps

Nous avons tous des contraintes de temps différentes, cependant il y a les contraintes qui nous sont imposées et les contraintes que nous nous imposons.

Lors de notre voyage scandinave, nous disposions de plus de temps que ce que nous avions besoin pour le voyage. Cependant, nous avions choisi de réserver à l’avance notre avion Stockholm-Paris, nos hébergements sur Warm Showers et les campings où nous allions dormir. Pour avoir plus de confort mental (être sûr d’avoir de la place dans les campings, dans un avion), nous nous sommes donc créé des contraintes de temps et avons un peu perdu en liberté.

Elvira devait être rentrée chez elle avant la reprise de ses cours, elle avait donc une contrainte de temps imposée. Cependant, pour avoir plus de liberté, elle a choisi de ne pas réserver son avion à l’avance et elle pouvait ainsi aller le plus loin possible dans le temps qui lui était imparti.

On peut donc choisir de s’imposer des contraintes de temps ou au contraire de les limiter. La présence ou l’absence de contrainte de temps dans votre voyage influence ainsi fortement la préparation de vos étapes lorsque vous découperez votre trajet.

Préparer vos étapes

Pour découper votre itinéraire il y a plusieurs philosophies. Vous pouvez choisir de préparer chaque étape à l’avance, ce qui vous permettra de savoir où vous allez dormir (camping, hôtel, gîte, Warm Showers, forêt…). Vous pouvez au contraire choisir de préparer votre itinéraire sur la route, en décidant chaque jour où vous irez dans la journée ou le jour suivant; et ainsi vous arrêter lorsque vous le souhaitez ou lorsqu’un plan d’hébergement s’offre à vous.

Si vous découpez vos étapes à l’avance, vous aurez plus de chance de dormir dans des structures (camping, hôtel, gîte, Warm Showers…), mais vous aurez moins de liberté que si vous choisissez votre parcours au jour le jour. Il existe aussi une solution intermédiaire, celle de préparer progressivement ses plans dodo pour plusieurs jours à venir et ainsi pouvoir dormir dans des structures tout en conservant la possibilité d’adapter les étapes de son voyage.

Choisir votre moyen d’orientation

Au-delà de l’itinéraire, il faut aussi penser à la façon dont on va le suivre ! Il existe pour cela aussi de nombreuses possibilités. Vous pouvez, comme nous, imprimer le tracé détaillé Google Maps de vos itinéraires. Vous pouvez aussi aussi acheter des cartes à l’avance comme Filibert et Maxime ou bien les obtenir sur place comme Elvira, Bregt ou Janiss.

Itinéraire voyage à vélo

Maxime suivant l’itinéraire imprimé (source : En Echappée)

Vous pouvez encore utiliser un smartphone ou un GPS pour vous orienter. Si vous choisissez cette dernière solution, nous vous conseillons d’anticiper le problème de la charge de l’appareil, mais de nombreuses solutions s’offrent à vous : batterie externe, capteurs solaires, accueil des campings, hôtes Warm Showers…

4 facteurs à considérer avant de préparer son itinéraire

  • Les endroits par lesquels vous voulez passer : Liste de pays, ville-destination, liste de villes, longer une côte, suivre une route cycliste. Il existe de nombreuses possibilités.
  • Vos contraintes de temps : On peut choisir de s’imposer des contraintes de temps ou au contraire de les limiter.
  • Préparer vos étapes : Préparer des solutions d’hébergement ou de transport à l’avance donne plus de confort mental, mais moins de liberté.
  • Choisir votre moyen d’orientation : On peut le prévoir à l’avance (acheter des cartes, imprimer son trajet, rentrer un parcours dans un GPS) ou trouver sur place (obtenir des cartes au fur et à mesure, suivre les panneaux de signalisation).

Si vous avez aimé cet article ou si vous avez des remarques, n’hésitez pas à commenter en-dessous ! 🙂


Maxime et Lucie En Echappée
On est tous les deux des passionnés de voyage, débutants dans le voyage à vélo et très curieux à ce sujet. Suivez sur ce blog nos voyages à vélo, et découvrez nos rencontres, inspirations et conseils pour préparer les vôtres ! Le blog évoluera au fil de nos découvertes cyclistes et de nos rencontres. Notre projet est de vous livrer nos expériences, mais aussi de donner de la voix aux autres voyageurs pour compléter nos avis. Alors, débutants ou confirmés, suivez-nous et partez avec nous en échappée !

2 reflexions sur “4 facteurs à considérer avant de préparer son itinéraire

  1. Mila - Entreprendre le Monde

    Bonjour,

    Merci pour cet article super instructif ! C’est vraiment chouette. Ma question, concernant votre voyage : est ce que prévoir 50km par jour vous a semblé beaucoup ou pas assez ? Avec le recul, qu’en dites-vous ?

    Bonne journée,

    Mila

    1. Maxime et Lucie En Echappée Auteur de l'article

      Bonjour Mila,
      Merci pour ce commentaire ! Avec le recul, prévoir 50 km par jour pour un premier long voyage nous a paru une bonne chose car :
      – ce rythme nous permettait de faire de nombreuses pauses pour profiter des lieux et des rencontres,
      – il nous permettait aussi de faire des détours si l’envie se présentait (il était facile de faire 10 ou 20 km de plus à l’envie),
      – nous ne roulions pas très vite au début du voyage (12 km/h) par manque d’entraînement (surtout pour Lucie qui a appris le métier sur le terrain ;)) et parce que nos vélos n’étaient pas très roulants.

      C’est un rythme de « balade » plus qu’un rythme « sportif », qui correspond bien au voyage lent.
      Avec l’habitude, nous prévoyons plutôt une soixantaine en moyenne maintenant. Sauf pour le voyage de Maxime et Alexandre entre l’Allemagne et la Russie où l’objectif était entre autres sportif ! Maxime va sortir un article bilan sur le sujet dans les prochains jours.

      En complément, nous avons écrit, au retour de notre voyage en Scandinavie, un article sur le rythme de voyage à vélo
      .
      Bons préparatifs pour votre tour du monde !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

 

 

 

 

Rejoignez-nous sur Facebook ! :-)