Bilan du voyage scandinave – le budget

Pique-nique voyage à vélo Scandinavie

Le pique-nique du midi (source : En Echappée)

Nous profitons de notre lancée pour publier sur un thème qui nous paraît important : le budget. Nous revenons d’un voyage à vélo d’un mois en Scandinavie. Pour vous donner une idée des différentes dépenses liées à cette aventure et pour vous aider à mieux préparer les vôtres, voici le budget de notre voyage, calculé à notre retour !

Vous trouverez des commentaires à propos de chaque total calculé, sous le tableau.

Remarque : Les coûts alimentaires et de matériel vous paraîtront peut-être élevés. En effet, il faut s’attendre à des coûts plus importants en Scandinavie qu’en France.

Budget voyage à vélo en Scandinavie juillet 2015
Deux cyclistes

Consommables de base  Alimentation 362 € Total consommables de base 

803 €

Total voyage petit budget (avec matériel)

1676 €

Camping 290 €
Hygiène et Pharmacie 80 €
Frais bancaires 71 €
Matériel  Vélos 255 € Total matériel 

873 €

Sacoches 107 €
Tente 86 €
Réchaud 40 €
Outils divers 385 €
Transport  Avion (Stockholm-Paris avec vélos) 221 € Total transport 

277 €

Ajout prix transport

1953 €

Divers (bus, navette aéroport) 56 €
Consommables en plus  Restaurants 126 € Total consommables en plus 

381 €

Total pour notre voyage (avec matériel)

2334 €

(sans matériel)

1461 €

Tourisme (musées) 181 €
AirBnb 74 €

Bilan sur le budget du voyage à vélo

Nous allons maintenant commenter ces différents totaux (pour deux cyclistes).

  • Budget consommables de base :

Ce total correspond au coût de la vie pendant notre voyage d’un mois. Nous allions au camping un jour sur deux ou trois. Les midis, nous achetions de quoi pique-niquer, ce qui a entraîné des coûts alimentaires non négligeables et nous avions des réserves sèches pour le soir (pâtes, riz, semoule), beaucoup plus économiques.

Les frais bancaires sont dus aux paiements par carte ou aux retraits. À chacun sa stratégie : ne payer que par carte, et additionner de nombreux frais réduits, ou retirer de plus grosses sommes, avec des frais plus important mais en une fois (ce que nous faisions).

Si vous avez déjà votre matériel, ce total peut vous donner une bonne idée du coût d’un voyage petit budget d’un mois en Scandinavie (sans compter les transports divers qui ne sont pas indispensables). Vous pouvez retrancher le coût des campings, si vous prévoyez de ne dormir qu’en camping sauvage et diminuer le coût alimentaire en vous limitant à des réserves sèches ou en conserve !

  • Budget matériel :

Ce total est élevé, mais il faut garder en tête que le matériel peut se garder pour d’autres voyages. Notre tente, nos sacoches, notre réchaud, nos vélos et nos outils sont prêts à repartir dès que possible !

  • Budget voyage petit budget (avec matériel) :

Ce total donne une bonne indication du coût du voyage pour deux, si vous prévoyez un budget serré et si vous partez de zéro niveau matériel.

dépenses voyage scandinavie (2)

Répartitions des dépenses (source : En Echappée)

  • Budget transport :

Pour notre voyage, nous sommes partis de Copenhague (où nous résidions) et nous sommes revenus à Paris en avion avec nos vélos. Le gros de ce total correspond aux billets d’avion, dont les tarifs varient constamment. Pour un vol avec Norwegian Airlines, nous avons pu embarquer nos vélo pour 40 euros par vélo.

  • Budget consommables en plus :

Nous avons mis à part les dépenses correspondant aux loisirs, qui varient selon les envies et possibilités de chacun ! À Oslo et à Stockholm, les musées affichent des tarifs très élevés (entre 10 et 20 euros), ce qui est bon à savoir pour prévoir son budget.

  • Budget pour notre voyage (avec matériel) et (sans matériel) :

Nous proposons dans le tableau le coût total du voyage (sans matériel) à part car le matériel resservira !

Conclusion :

Il est possible de voyager un mois en Scandinavie avec un budget limité (800 euros par personnes avec les consommables de base et le matériel, seulement 400 euros par personnes si vous avez déjà le matériel). Pour cela, vous pouvez alterner camping et camping sauvage, et faire des réserves alimentaires sèches ou en conserves.

Pour limiter le coût du matériel, n’hésitez pas à voyager avec un vélo ancien ou d’occasion, à condition de prendre quelques précautions (allez voir notre article sur le vélo d’occasion bon marché, qui pourra vous intéresser), et à vous équiper de matériel basique (voir notre article sur le bilan du matériel).

Cependant, gardez à l’esprit que tout est plus cher en Scandinavie qu’en France : la nourriture, les restaurants, les musées etc. Enfin, n’oubliez pas de prendre en compte les frais de transport pour vos vélos si vous voyagez en avion, train ou autre.

Nous espérons que ce retour sur nos dépenses (préparatifs et sur la route) vous sera utile pour organiser votre propre voyage à vélo, en Scandinavie ou ailleurs ! N’hésitez pas à commenter et partager vos idées et astuces budget 🙂

À très bientôt !

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à nous rejoindre sur Facebook et Twitter !

Recherches utilisées pour trouver cet article : budget voage en velo, budget voyage a velo de paris a nordkapp, voyage en velo budjet

Maxime et Lucie En Echappée
On est tous les deux des passionnés de voyage, débutants dans le voyage à vélo et très curieux à ce sujet. Suivez sur ce blog nos voyages à vélo, et découvrez nos rencontres, inspirations et conseils pour préparer les vôtres ! Le blog évoluera au fil de nos découvertes cyclistes et de nos rencontres. Notre projet est de vous livrer nos expériences, mais aussi de donner de la voix aux autres voyageurs pour compléter nos avis. Alors, débutants ou confirmés, suivez-nous et partez avec nous en échappée !

6 reflexions sur “Bilan du voyage scandinave – le budget

  1. david

    Une chose très importante pour nous les cyclos qui avons le temps : ramasser les canettes et bouteilles le long de la route. Ces objets sont consignés et il n’est pas rare de les retrouver, malheureusement, dans la nature. C’est donc un excellent moyen pour réduire son budget nourriture et faire un petit geste pour l’environnement. A titre d’exemple, j’ai passé une petite dizaine de jours en Suède en novembre, j’ai récolté plus d’argent que j’en ai dépensé, avec certains jours 7€ récoltés.
    Parler de camping sauvage est exagéré dans les pays nordiques puisque le droit à la nature est garanti par la loi. On peut donc planter sa tente n’importe où, propriétés privées inclues, sans avoir à demander le droit au propriétaire. Par contre une des restrictions de ce droit est qu’il faut respecter une distance par rapport à l’habitation (en gros, vous ne devez pas voir la maison).

    1. Maxime et Lucie En Echappée Auteur de l'article

      Très bonne idée les bouteilles et canettes pour ceux qui ont le temps ! En Scandinavie, pas mal de gens obtiennent un petit pécule par ce moyen.
      On parlait de « camping sauvage » pour le distinguer du camping en établissement, et aussi car on campait dans la nature 🙂 Très bien résumé pour les règles du bivouac en Suède, Norvège et Finlande. Attention cependant, au Danemark le « camping sauvage » n’est pas permis en général (il faut se rendre dans des aires de camping primitif, gratuites mais dans des lieux précis). En Islande, le « camping sauvage » est toléré, mais interdit dans les parcs nationaux et sur les terres cultivées d’après ce que nous avons pu lire.

  2. Courir-lemonde

    Salut Lucie et Maxime,

    Je découvre votre blog avec beaucoup d’intérêt car je suis moi-même passionné de voyage et notamment de voyage à vélo 🙂 Je pars d’ailleurs en Sardaigne et Corse à vélo pour 1 mois la semaine pro.

    Toujours intéressant de faire des comparatifs de budget entre les voyages. Ca donne une idée puis ça montre que ça ne revient pas à si cher que cela.

    En tout cas de supers voyages à vélo entre la Scandinavie, Berlin – Russie et l’Espagne. Lequel avez-vous préféré ?

    Petite question concernant le transport des vélos en avion. Pas trop galère ?

    Valentin

    1. Maxime et Lucie En Echappée Auteur de l'article

      Bonjour Valentin,
      Super le voyage en Sardaigne et Corse, on y pense aussi ! Il faudra que tu nous fasses un retour 🙂
      Pour nos trois « longs » voyages, nous n’avons fait que la Scandinavie ensemble. C’était un voyage plus agréable que l’Est espagnol (Lucie : préférence pour la Scandinavie du coup). Le voyage vers la Russie avait un aspect « défi sportif ». Maxime a beaucoup apprécié, mais il a aussi constaté qu’il est bon de s’accorder un peu plus de temps pour visiter/profiter de la vie !
      Pour le vélo dans l’avion : ce n’est pas une partie de plaisir et il vaut mieux prévoir très large niveau timing pour ne pas être stressé… mais ça se fait ! En tout cas, on évite au maximum d’y être confrontés (en prenant le train, en faisant une boucle) 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

 

 

 

 

Rejoignez-nous sur Facebook ! :-)