Bilan du voyage espagnol : le budget

Argent

Let’s talk money ! (source : Pixabay)

Bonjour et bienvenue sur En Echappée pour un nouvel article de bilan sur le voyage à vélo en Espagne de Lucie et de son frère Julien en mars dernier ! Aujourd’hui, Lucie vous parle du budget pour ce voyage !

Voici le tableau récapitulatif des dépenses pour ce voyage à vélo de vingt jours en Espagne (pour deux cyclistes), sur le même modèle que le retour d’expérience sur le budget pour notre voyage scandinave.

Chaque pôle de dépense est décrit sous le tableau.

Quelques chiffres intéressants à retenir :

  • Le coût de nos dépenses de base (nourriture et nuits en tente) : 103 € pour deux, soit environ 3 € par personne et par jour ;
  • Le coût de nos déplacements en train : 455 € pour deux !

Concernant nos dépenses de base, nous avons pu les maintenir très basses grâce à trois points :

  • Nous avons bivouaqué plus de la moitié du temps ou choisi des campings peu chers ;
  • La nourriture était très bon marché ;
  • Nous avons passé plusieurs jours chez de la famille ou auprès d’un hôte Warm Showers (couch surfing entre cyclistes) sans n’avoir rien à payer !

Sans ces aides sur notre route, nous aurions probablement dépensé entre 5 et 7 € par jour et par personne, en bivouaquant tous les soirs (sans compter le matériel et les transports).

BUDGET VOYAGE À VÉLO EN ESPAGNE MARS 2016
DEUX CYCLISTES
Consommables de base Alimentation 70 € Total consommables de base

103 €

Total voyage (avec remise à neuf des vélos uniquement)

503 €

 

 

Camping 27 €
Bouteille de gaz 6 €
Matériel Remise en état des vélos 400 € – 
Pour les curieux : Matériel des voyages précédents (vélos, sacoches, tente, réchaud et outils) 873 €

 

Transport Trains de Nantes à Perpignan 142 € Total transport 455 €    Ajout transport (avec remise à neuf des vélos uniquement)

958 € 

 

 

Trains de Barcelone à Valence 53 €
Trains d’Albacete à Valence 44 €
Trains de Valence à Paris 216 €
Consommables en plus  Goûters 13 € Total des consommables en plus 105 € Total pour notre voyage

1063 €

 

Total voyage sans les réparations du matériel 

663 €

 

Hôtels / auberge 92 €

Consommables de base

Nous avons trouvé la nourriture très bon marché !  Un ticket de caisse typique de notre voyage, pour une journée et pour deux :

  • 2 bananes : 0,80 € ;
  • 6 tranches de blanc de poulet : 2 € ;
  • 1 paquet de gâteaux secs : 1 € ;
  • 3 bouteilles d’eau : 1,50 € ;
  • 1 recharge d’un kilogramme de semoule : 3,50 €.

Soit un ticket de 8,80 € pour deux pique-niques du midi et plusieurs dîners !

Nous ne comptons pas dans ces dépenses les premières courses avant le départ et le complément de notre stock à Valence, offerts par la famille (3 kg de féculents et 1 kg de muesli).

Matériel

Julien a remis à neuf le vieux vélo de son papa, avec l’aide d’un vélociste, dans l’idée de pouvoir l’utiliser en ville à son retour. Comme nous vous le partagions dans l‘article d’introduction du voyage, ils ont changé les freins, la chaîne, le dérailleur et les deux roues de son vélo (jantes, rayons et pneus), pour environ 300 €.

Lucie a fait changer ses câbles de frein et ses pneus pour environ 100 €.

Pour ce voyage, nous n’avons pas eu à acheter du matériel neuf. Nous indiquons cependant le coût de ce matériel pour les curieux (détail disponible dans le budget du voyage d’un mois en Scandinavie).

Transport

Le pôle de dépenses le plus important de ce voyage !

Nous avons beaucoup pris le train, comme nous vous le décrivons dans notre article de bilan sur le transport des vélos dans les trains français et espagnols.

Consommables en plus

Nous avons passé une nuit à l’hôtel, ne trouvant aucun lieu où bivouaquer (toute l’histoire ici 😉 ), et une nuit en auberge de jeunesse, lors de notre retour en train qui a pris trois jours.

Pour ce qui est du tourisme à Valence et Albacete, nous avons eu la chance d’être accueillis par de la famille et par un hôte Warm Showers !

Conclusion

Nous avions prévu un budget de 300 € par personne (10 € par jour) pour ce voyage (qui devait durer un mois), sans compter les réparations de nos vélos.

Nous avons finalement dépensé 663 € à deux, soit 331,5 € par personne, en vingt jours de voyage (17 € par jour et par personne).

Pour maintenir un budget assez bas, l’hospitalité de notre famille et de notre hôte à Albacete a été très précieuse !

Nous n’avions rien préparé avant le départ et nous avons été un peu pris de court par le prix de nos déplacements en train (qui est, finalement, assez similaire aux coûts français). Nous avons bien plus pris le train que nous l’avions prévu, mais cela a raccourci la durée de notre voyage et le budget s’est équilibré de lui même, le budget alimentaire s’étant révélé très bas (moins de 150 € pour deux en comptant les courses offertes par notre famille !).

En conclusion, je dirais que l’Espagne fait partie des destinations envisageables pour qui voudrait voyager à vélo en Europe avec un budget modeste : en bivouaquant chaque nuit et en limitant au maximum les transports (pas de trajets en train en cours de voyage), nous nous en serions tirés pour 240 € par personne pour ce voyage (nourriture et trains pour rejoindre l’Espagne et en partir). Une somme fortement influencée par le coût des trajets Nantes-Perpignan et Albacete-Paris en train !

Nous espérons que cet article pourra vous orienter lors des préparatifs de votre futur voyage à vélo en Espagne ou ailleurs ! 🙂

Merci de nous lire et à très bientôt sur En Echappée !


Maxime et Lucie En Echappée
On est tous les deux des passionnés de voyage, débutants dans le voyage à vélo et très curieux à ce sujet. Suivez sur ce blog nos voyages à vélo, et découvrez nos rencontres, inspirations et conseils pour préparer les vôtres ! Le blog évoluera au fil de nos découvertes cyclistes et de nos rencontres. Notre projet est de vous livrer nos expériences, mais aussi de donner de la voix aux autres voyageurs pour compléter nos avis. Alors, débutants ou confirmés, suivez-nous et partez avec nous en échappée !

3 reflexions sur “Bilan du voyage espagnol : le budget

  1. Coet

    Merci pour votre retour d’expérience,ce sont des renseignements précieux.Que pensez vous de la cote jusqu’à Barcelone tranquille ou infernale ?

    1. Maxime et Lucie En Echappée Auteur de l'article

      Bonjour Pascal,
      Merci pour ce message. Nous avons trouvé la côte jusqu’à Barcelone vraiment désagréable : difficulté à trouver des petites routes continues (il fallait jongler entre une grande route trop passante et des petits bouts de pistes cyclables sur la plage mais difficiles d’accès, derrière la voie ferrée qui longe la côte)…
      Des Pyrénées à Malgrat de mar, nous avions préféré passer par les terres (par Girona) pour éviter la grosse route du littoral. À partir de Malgrat, jusqu’à Barcelone, nous avons peu apprécié la route… À partir de Callela, nous ne trouvions même plus de pistes, et nous pouvions à peine respirer…en mars ! (sûrement pire l’été). Nous avons aussi trouvé que le camping au Nord de Barcelon (El Masnou) était peu adapté pour les campeurs (sol de graviers, peu adapté aux tentes) et très cher. À ce niveau, nous sommes retourné dans les terres.

      Donc de notre point de vue, plutôt infernal !

      Lucie

  2. Coet

    Je connais un peu la cote Espagnole jusque Rosas mais c’était avec la voiture et la j’aimerais beaucoup y retourner avec le vélo,en ce moment je suis en pleine réflexion entre la Bavière et la Catalogne,cela ne me dérange pas de rouler sous un soleil de plomb,je vais étudier votre parcours j’aimerais aller jusque Barcelone en partant de Perpignan.Merci pour votre blog très enrichissant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

 

 

 

 

Rejoignez-nous sur Facebook ! :-)