Liste du matériel pour le voyage scandinave

Matériel voyage à vélo : sacoches et sacs

Matériel emballé, prêts à décoller ! (Source : En Echappée)

Afin de vous inspirer dans la préparation de votre voyage à vélo, voici la liste exhaustive du matériel que nous avons emporté avec nous pour notre premier voyage d’un mois.

Cette liste correspond à un voyage petit budget, avec un maximum d’équipements premier prix, et pour un voyage avec nuits en camping ou bivouac.

Si vous non plus ne pouvez pas acheter du matériel de grande qualité, ne vous restreignez pas et faites avec les moyens du bord. C’est possible !

Lorsque vous établirez votre propre liste, s’il est tentant de prendre beaucoup de matériel « au cas où », réfléchissez-y à deux fois pour chaque affaire supplémentaire. En effet, le poids de vos bagages vous suivra pendant tout votre voyage qui peut vite se transformer en épreuve de force si vous emportez toute votre maison avec vous !

Dans cette liste, nous avons réparti le matériel dans les catégories vélo, bagages, bivouac, vêtements, outils et hygiène.

Cette liste de matériel a été complétée avec des équipement acquis au cours de notre voyage, selon des besoins qui apparaissaient. Ceux-ci sont signalés par une police marron et italique.

Vélo

  • Vélo : un vélo de ville (de la marque Centurion) d’occasion 7 vitesses pour nous, pas l’idéal, mais suffisant. Tornado et Jolly Jumper ont  tous deux prouvé leur valeur lors de ces 5 derniers mois à Copenhague ainsi que lors de notre premier voyage de 4 jours alors on leur fait confiance !

Voir notre retour d’expérience : Bilan du voyage scandinave – le vélo d’occasion bon marché

  • Porte-bagage arrière : indispensable pour accrocher les sacoches.
  • Couvre-selle gel : si votre selle n’est pas suffisamment confortable, c’est l’accessoire qu’il vous faut pour éviter les douleurs au postérieur.
  • Compteur : Nous avons fait l’acquisition d’un compteur Sigma BC 5.12 à Oslo (à mi-parcours). En effet, notre itinéraire Google Maps proposait très souvent des indications du type « tourner à gauche à 4,8 km »…pas toujours facile d’estimer de telles distances.

Bagages

  • Sacoches : comme nous l’avons expérimenté lors de notre voyage de 4 jours, les sacoches sont indispensables. S’il est envisageable de faire une balade à vélo avec des sacs à dos uniquement, cela devient extrêmement difficile pour un voyage, qui dure plus longtemps et où plus de matériel est emmené. Nous avons acheté chacun les doubles sacoches arrière Asivik Carrier 5 mk II de 35L. Il est important de noter que comme nous étions deux, nous nous sommes partagé le matériel commun, ce qui nous a allégé. En partant seul, des sacoches supplémentaires peuvent donc s’avérer nécessaire, sur la roue avant ou le guidon. Les sacoches que nous avons achetées étant bas de gamme, elles ne sont pas étanches, nous avons donc pris avec nous des :
  • Sacs de congélation et sacs poubelles : toutes nos affaires sont emballées dans des sacs de congélation (4 L) et dans plusieurs couches de sacs poubelles avant de les ranger dans les sacoches et le sac à dos.
  • Sac à dos : deux sac à dos Décathlon 40L et 50L pour nous. Nous les utilisons uniquement pour transporter deux éléments qui sont légers mais qui prennent beaucoup de place : nos tapis de sol et sacs de couchage.
  • Corde : pour attacher la tente au-dessus ses sacoches.

Bivouac

  • Tente : nous avons opté pour le modèle Quechua Forclaz 3 de Décathlon. Une tente trois personnes pour  deux s’est révélée être une bonne solution, notamment pour nous permettre de rentrer nos affaires au sec, ce qui aurait été très difficile avec le modèle deux personnes.
  • Couverture de survie : pour isoler le sol de la tente.
  • Tapis de sol.
  • Sac de couchage.
  • Réchaud à gaz : indispensable pour manger chaud, nous avons choisi le modèle Primus Mimer Duo.
  • 1 bonbonne de gaz de 410 mL.
  • 1 casserole de 2L.
  • 1 récipient en plastique chacun de type Tupperware pour servir à la fois d’assiette et de bol.
  • 1 éponge.
  • Des épices pour donner de la saveur à des plats pas toujours très fun. Des boîtes d’épices compactes spécial bivouac sont vendues dans certains magasins de randonnées.
  • 1 fiole de café en poudre.
  • 1 petite boîte de sachets de thé.
  • 1 jeu de couverts.
  • 1 couteau de cuisine.
  • 1 ouvre-boîte.
  • 1 bouteille d’eau d’1,5 L chacun.
  • 1 pelle de poche pour vos besoins dans la nature.
  • 1 lampe-torche et des piles de rechange.

Vêtements (pour une personne)

  • 2 cuissards de cyclistes : un long et un court. Indispensable pour protéger son derrière (Oui, c’est important !)
  • 2 leggings pour mettre par-dessus les cuissards quand la température baisse.
  • 1 pantalon léger pour les moments sans vélo.
  • 1 paire de gants : utile pour protéger les mains des secousses ou des chutes. Nous avons opté pour des gants longs pour affronter les températures pas toujours clémentes de la Scandinavie ! Il existe des gants spécialisés pour les cyclistes, du type mitaine (doigts apparents) ou gants longs.
  • 3 T-shirts/débardeurs.
  • 1 pull.
  • 4 sous-vêtements.
  • 1 maillot de bain.
  • 4 paires de chaussettes (on va quand même dans le nord !)
  • 1 paire de basket.
  • 1 manteau imperméable.
  • Casques : Le port du casque n’est pas obligatoire en Scandinavie (sauf pour les jeunes de moins de 15 ans en Suède), mais nous voulions augmenter notre sécurité, surtout lors des passages le long de routes très fréquentées. Nous nous sommes équipés de casques Bell Solar à Oslo (à mi-parcours).

 Outils

  • Maillet : pour planter les sardines de la tente.
  • Matériel de réparation en cas de crevaison :
    • 1 jeu de démonte-pneus.
    • 1 chambre à air de rechange pour gagner du temps au moment de la crevaison. Vous pourrez ainsi réparer la chambre à air crevée quand vous serez au calme dans votre tente. Vous en aurez aussi absolument besoin dans les cas, rares, où la crevaison n’est pas réparable.
    • Plusieurs rustines de tailles différentes.
    • 1 pneu de rechange : toujours utile quand votre pneu vous lâche définitivement.
    • 1 tube de dissolvant pour caoutchouc.
    • 1 morceau de papier de verre (pour râper la chambre à air autour de la fuite afin de rendre le caoutchouc rugueux et débarrassé des poussières, le dissolvant pourra ainsi souder plus efficacement la rustine.
    • 1 pompe à vélo (avec son adaptateur petite/grande valve si nécessaire). Nous avons acheté une pompe plus efficace à Oslo, plus petite et multi-valve, l’ancienne ne permettant pas de gonfler les pneus au maximum.
    • Jeu de clés plates des tailles correspondant aux écrous de nos vélos.
  • Jeu de clé Allen : utile pour divers réglages, notamment la hauteur de la selle ou l’écartement des plaquettes de frein.
  • 1 clé à molette : Cet outil s’est révélé indispensable pour dévisser certains boulons de nos vélos. Nous nous en sommes équipés dans la deuxième partie du voyage.
  • Gros scotch et superglue pour les réparations diverses.

Hygiène

  • 300mL de gel douche  pour servir à la fois de savon pour le corps, de shampooing, de lessive et de produit vaisselle ! On va tenter l’expérience d’utiliser le gel douche pour toutes ces fonctions, on vous fera un retour d’expérience à la fin de notre voyage !
  • 1 serviette chacun.
  • 1 brosse à dent chacun.
  • 1 tube de dentifrice.
  • 1 tube de crème solaire.
  • 1 tube de stick lèvres hydratant.
  • 1 tube de désinfectant en crème.
  • 1 spray anti-moustiques.
  • 1 boîte de paracétamol.
  • Compresses et pansements.
  • 2 tire-tiques (berk).
  • Plusieurs paquets de mouchoirs en papier.
  • Plusieurs rouleaux de papier toilette.
  • 1 gel à raser.
  • 1 rasoir.

Divers

  • 1 notebook pour publier sur En Echappée les soirs où nous capterons du Wi-Fi.
  • Du papier et un crayon.
  • 1 multiprise : Acquise en cours de route, pour faciliter le chargement de nos appareils
  • 1 adaptateur prise camping-car (220V P17) : Nous l’avons acheté dans le premier camping, car nous avions systématiquement réservé des emplacements avec électricité. Finalement, c’était loin d’être indispensable car la plupart des campings proposaient des prises classique 220V, ou mieux, offraient de recharger nos appareils gratuitement à la réception.

La liste du matériel pour notre premier voyage à vélo se termine ici, nous vous proposerons un article pour montrer comment nous avons rangé tout ça dans nos bagages, pour vous aider si vous ne voyez pas comment faire rentrer tout le contenu de cette liste dans quelques petites sacoches ! N’hésitez pas à réagir sur cette liste dans les commentaires, nous les lirons avec grand intérêt.

Voir notre retour d’expérience sur cette liste : Bilan du voyage scandinave – le matériel

Recherches utilisées pour trouver cet article : voyage a velo 2 jours materiel

Maxime et Lucie En Echappée
On est tous les deux des passionnés de voyage, débutants dans le voyage à vélo et très curieux à ce sujet. Suivez sur ce blog nos voyages à vélo, et découvrez nos rencontres, inspirations et conseils pour préparer les vôtres ! Le blog évoluera au fil de nos découvertes cyclistes et de nos rencontres. Notre projet est de vous livrer nos expériences, mais aussi de donner de la voix aux autres voyageurs pour compléter nos avis. Alors, débutants ou confirmés, suivez-nous et partez avec nous en échappée !

2 reflexions sur “Liste du matériel pour le voyage scandinave

  1. Alex

    bonjour a ts les deux, super blog.
    une question subsiste dans mon esprit,
    quel est l’intérêt du papier toilettes ?

    Merci d’avance,
    Alex

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

 

 

 

 

Rejoignez-nous sur Facebook ! :-)