L’Espagne à vélo : cap sur l’Andalousie par la côte Est !

Cartes vélo Espagne

Au mois de mars (2016), Lucie et son frère Julien partent à la découverte de la côte Est espagnole à vélo. Ils commenceront l’aventure à Perpignan, le 4 mars, et projettent de rallier Séville avant la fin du mois !

Un voyage de près de 1500 kilomètres 🙂

Ils rejoindront Perpignan en train, en partant de Nantes le 3 mars. À la fin du voyage, ils remonteront d’Andalousie en train régional, qu’ils trouveront sur place selon leur ville d’arrivée (les vélos non démontés n’étant pas admis dans les trains à grande vitesse en Espagne).

Découvrez notre retour d’expérience sur l’aller et le retour en train avec les vélos : Bilan du voyage espagnol : transport des vélos dans les trains

Pour Julien, le voyage à vélo est une première !

Le projet de voyage

Vous vous souvenez de notre article « Mon voyage à vélo, du rêve à la réalité« , où nous vous donnions notre méthode en six étapes pour concrétiser vos projets de voyage ?

Un petit rappel des six étapes :

préparer voyage à vélo espagne

Notre démarche en 6 points pour concrétiser un projet de voyage

C’est la méthode que nous avons utilisée pour penser notre projet :

Date du départ

Julien et Lucie sont libres en mars ? Les billets de train entre Nantes et Perpignan sont avantageux le 3 mars ? La date de départ est toute trouvée !

De plus, la température moyenne de 15°C sur la côte Est espagnole et en Andalousie en mars est agréable pour un voyage à vélo. Espérons qu’il ne pleuve pas trop !

Objectif voyage espagne

Cibler l’objectif du voyage (source : Pixabay)

Objectif du voyage

Lucie et Julien ne se voient pas si souvent. L’objectif numéro un du voyage est donc de passer du temps ensemble.

Ils souhaitent aussi partager une activité de plein air, découvrir une partie de l’Espagne et ses habitants.

Finalement, ils prévoient de rendre visite à de la famille autour de Valence. Leur grand-mère n’est au courant de rien. Surprise ! 🙂

Destination

Le frère et la sœur voulaient partir de France, ou d’un pays accessible rapidement en train. D’où le choix d’une destination européenne.

C’est Julien qui a choisi la côte Est espagnole. Il espère y trouver un peu de beau temps et il a quelques repères autour de Peñíscola et Valence.

Le parcours envisagé :

itinéraire voyage à vélo côte Est espagnoke

Parcours envisagé pour notre voyage en Espagne à vélo (source : Google Maps)

L’itinéraire n’est pas fixé, ainsi que les étapes de vélo. Julien et Lucie s’adapteront en fonction de leurs découvertes, rencontres et des conseils donnés sur place.

Les deux voyageurs vont tenter de longer la côte pour éviter les reliefs trop importants, du moins au début. Ils ont pour objectif de dénicher des petites routes, peu fréquentées par les voitures et les camions. Pour cela, ils se sont équipés de cartes routière au 1/150 000 ème, pour pouvoir distinguer les chemins. Ils demanderont conseils dans les offices de tourisme pour accéder aux pistes cyclables. Enfin, ils ont glané sur internet quelques idées de routes à emprunter.

En Andalousie, le relief va fortement s’accentuer. Après Murcia, le parcours grimpe à plus de 1000 mètres d’altitude. Si leur matériel s’avère trop inadapté pour ces étapes de montagne, ils continueront de longer la côte jusqu’à Malaga pour rester sous les 600 mètres.

Hébergement et alimentation

Les hébergements envisagés sont le bivouac et l’hébergement chez l’habitant. Spontané, s’ils bénéficient de l’hospitalité des habitants, et organisé via Warm Showers, plateforme internationale de couch surfing entre cyclistes.

Pour s’alimenter, Lucie et Julien auront quelques réserves de féculents (riz, pâtes, par exemple) et de céréales (muesli, par exemple). Ils partiront avec six litres d’eau et ils espèrent pouvoir se ravitailler dans les nombreuses villes traversées.

Cuisine de bivouac en voyage à vélo

La cuisine en camping (source : En Echappée)

Matériel

La liste du matériel sera détaillée dans un prochain article, mais elle ressemblera fortement à la liste de notre voyage d’un mois en Scandinavie, en juillet 2015.

Concernant les vélos, Lucie repart avec son vieux Tornado, vélo d’occasion acheté à Copenhague. Elle a tout de même remplacé les câbles de frein et les pneus. Pour ce nouveau voyage, Tornado chaussera du Schwalbe Marathon Plus, pneu de voyage renforcé par une sous-couche de protection de 5 mm 🙂

Pneus schwalbe marathon plus

Ces épines n’ont pas crevé le pneu Schwalbe Marathon Plus… espérons que les nôtres seront aussi costauds ! (source : Robert Thomson)

Le vélo qu’a choisi Julien est en fait le vieux vélo du Papa, mais remis à neuf par un vélociste pour un peu moins de 300 euros : remplacement des freins, de la chaîne, du dérailleur et des deux roues (jantes, rayons et pneus, qui seront les mêmes pneus que pour Tornado).

Matériel audiovisuel : Pour prendre de belles photos du voyage et écrire leurs carnets de route, ils seront équipés d’un « photophone » (un smartphone pourvu d’un très bon appareil photo). Nous avons choisi le LG G3, sur les conseils d’Into the Wheel lors de leur conférence au festival international du cyclo-camping, augmenté d’une carte mémoire micro-SD de 64 Go. Malgré son poids d’un kilogramme, Lucie transportera un trépied photo pour faire de jolies vidéos ! Ils auront aussi une batterie externe de 22400 mAh, pour assurer la charge des équipements en cas de manque de points de recharge.

Budget et financement

Le frère et la sœur visent un budget hébergement de… 0 euros. En pratique, ils auront un peu d’argent de côté en cas de besoin.

Pour l’alimentation et les achats divers sur place (les billets de retour, par exemple), ils vont tenter de rester sous la barre des 200 euros par personne (environ 7 euros/jour/personne). Encore une fois, ils pourront compléter si nécessaire.

Leur financement provient de leurs économies et d’un petit coup de pouce familial.

Voilà pour cet article de présentation du projet Espagne à vélo ! Le départ est pour bientôt (le 4 mars, de Perpignan), donc n’hésitez pas à nous suivre sur Facebook ou à vous abonner à notre newsletter (juste en dessous) pour suivre ce voyage en live 🙂

 

Recherches utilisées pour trouver cet article : traversée espagne france en vélo de voyage blog

Maxime et Lucie En Echappée
On est tous les deux des passionnés de voyage, débutants dans le voyage à vélo et très curieux à ce sujet. Suivez sur ce blog nos voyages à vélo, et découvrez nos rencontres, inspirations et conseils pour préparer les vôtres ! Le blog évoluera au fil de nos découvertes cyclistes et de nos rencontres. Notre projet est de vous livrer nos expériences, mais aussi de donner de la voix aux autres voyageurs pour compléter nos avis. Alors, débutants ou confirmés, suivez-nous et partez avec nous en échappée !

12 reflexions sur “L’Espagne à vélo : cap sur l’Andalousie par la côte Est !

  1. AlexisB

    Beau projet, hâte de voir ce que ça va donner 🙂
    Les Schwalbe Marathon Plus sont un super choix, de ce que j’ai lu vous ne le regretterez pas !

    Concernant la batterie, j’ai investit dans une capacité similaire, vous avez pris quelle marque ? Car c’est plutôt long à recharger (la mienne annonce 12-18h pour une recharge full, autant dire qu’il va falloir squatter du warm shower de temps à autre 😀 ).

    Bon courage pour la dernière partie qui sera un peu plus physique, mais ce sera presque l’arrivé, donc motivation à 100 % 🙂

    1. Maxime et Lucie En Echappée Auteur de l'article

      Merci Alexis 🙂
      Super, j’ai aussi lu de très bons commentaires sur ces pneus, ça va être un bon test terrain !

      Pour la batterie, c’est une IEC Technology. On a pas fait des recherches très approfondies pour la choisir il faut avouer… Selon les tests des utilisateurs, on a des temps de charge entre 8 et plus de 12 h. Donc oui, en effet il faudra trouver des Warm Showers de temps en temps 🙂

      Quelle batterie as-tu choisie ?

      Merci ! On aura sûrement progressé d’ici les étapes de montagne ^^ Il faudra voir si notre matériel de bivouac est suffisant, ou si on trouve des hôtes surtout 🙂

  2. Recchia

    Coucou mes Poussins !

    Bravo pour votre entreprise !…..
    Toutes mes pensées et encouragements vont vers vous !

    Gros gros bisous de Mamie

  3. Carole

    De l’envie et de « l’huile de genoux », c’est tout ce dont vous avez besoin pour faire un beau voyage!
    Bonne route!

  4. Vincent

    J’ai entendu parler de votre voyage dans l’émission Roue libre de ce samedi 5 mars:
    https://www.francebleu.fr/emissions/roue-libre-le-magazine-du-velo

    Vous connaissez sans doute, mais OpenStreetMap possède un rendu « vélo » et « transport ferroviaire » (cliquer sur une des icônes à droite):
    http://www.openstreetmap.org/#map=7/39.249/-2.565&layers=C

    > Pour s’alimenter, Lucie et Julien auront quelques réserves de féculents (riz, pâtes, par exemple) et de céréales (muesli, par exemple). Ils partiront avec six litres d’eau et ils espèrent pouvoir se ravitailler dans les nombreuses villes traversées.

    Une recette simple, très bon marché et tout à fait adaptée au voyage en vélo :

    « L’ultime recette pour voyager à vélo ! »
    http://www.lebraquetdelaliberte.com/flocons-avoine

    1. Maxime et Lucie En Echappée Auteur de l'article

      Wow merci Vincent !!! Nous ne savions pas que Roue Libre avait parlé du voyage, c’est super ! Merci pour le partage !

      Nous ne connaissions pas OpenStreetMap, mais ça a l’air pas mal du tout, c’est peut-être plus pratique que Google Maps pour les vélo !

      Merci pour le partage de la recette aussi, ça a l’air très efficace. Lucie adore les flocons d’avoine en plus 🙂

  5. Annick et Christian

    Coucou c’est les bretons

    On vous accompagne en pensées.
    Bravo !

    Même si le printemps est là pensez à sortir couverts !

    Gros bisous

    Tonton et Annick

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

 

 

 

 

Rejoignez-nous sur Facebook ! :-)