[Podcast] Posez-nous vos questions ! #1

émission En Echappée

Au programme de cette première édition de notre émission « Posez-nous vos questions » : bivouac et EuroVelo en Suède/Norvège/Finlande, aménagements de la ViaRhôna et campings le long du Danube !

Vous pouvez écouter ce podcast en cliquant sur le bouton « Lecture » ci-dessous, ou télécharger le MP3 en cliquant sur ce lien (clic droit, « Enregistrer le lien sous »). Vous pouvez aussi lire la retranscription plus bas.

1ère question : bivouac et itinéraires balisés en Suède, Norvège ou Finlande (0’25 à 7’00)

« Je souhaiterais faire en itinérance à vélo l’un des pays suivants : Suède, Norvège ou Finlande. Quel est celui le plus approprié pour faire du bivouac ? Y a-t-il des itinéraires balisés ? Toute réponse ou information concernant le vélo en Suède, Norvège ou Finlande seront les bienvenues. »

Ressources évoquées :

2ème question : Aménagement de la ViaRhôna (7’00 à 11’20)

« J envisageais de faire la via rhona l été prochain on m a dit que c était mal emménagé car il y avait beaucoup de routes a grande circulation. Il y a bien sur quelques petites routes et voies vertes …mais il semble que la sortie de Lyon et après Montélimar il n y a que de la route.
Pourriez vous me donner votre avis ? Merci et bravo pour votre initiative. »

Ressources évoquées :

3ème question : Campings le long du Danube entre Donaueschingen à Vienne (11’20 à 13’40)

« Bonjour mon mari et moi ont voudrais faire l’année prochaine de Donaueschingen à Vienne le long du Danube et je me demandais s’il y avait des campings tout le long comme le long de la Loire »

Ressources évoquées :

En cliquant sur ces liens pour vous procurer ces livres, nous touchons une petite commission sans que cela ne change le prix pour vous 🙂


Retranscription de l’émission

M : Bonjour à tous, bienvenue sur En Echappée, le blog des passionnés de voyages à vélo ! Et bienvenue dans cette première édition de notre émission « Posez-nous vos questions ». Bonjour Lucie !

L : Bonjour Maxime ! Pour rappeler le concept de l’émission, des lecteurs nous ont posé des questions sur le voyage à vélo sur notre blog, sur Facebook, ou par e-mail et nous leur répondons dans ce podcast. Maxime, peux-tu nous lire la première question ?

M : La première question a été envoyée par Centaurée : « Je souhaiterais faire en itinérance à vélo l’un des pays suivants : Suède, Norvège ou Finlande. Quel est celui le plus approprié pour faire du bivouac ? Y a-t-il des itinéraires balisés ? Toute réponse ou information concernant le vélo en Suède, Norvège ou Finlande seront les bienvenues. » Commençons par répondre aux questions sur le bivouac.

L : Concernant le bivouac dans les pays nordiques, notamment la Suède, la Norvège et la Finlande, il existe un droit d’accès à la nature inscrit dans la loi. C’est le droit de pratiquer des activités diverses de plein air, notamment le bivouac, dans la nature, sur des terres publiques et privés, sans autorisation préalable, à l’exception des terres cultivés (sauf si elles sont recouvertes de neige), et des jardins privés. Et en faisant attention à ne pas porter atteinte au propriétaire, par exemple en s’installant trop proche d’une habitation. Il y a quand même quelques règles pour ces trois pays : ne pas abimer ou salir les lieux et ne pas perturber la faune et la flore. Pour la Suède et la Norvège, les feux sont autorisés en suivant des règles de sécurité. (Source : page Wikipédia en Anglais Le droit à la nature dans les pays nordiques)

En tout cas, dans ces trois pays, le bivouac est assez facile car il y a beaucoup de forêts, ce qui facilite la pratique. Personnellement nous avons voyagé en Suède et en Norvège et nous n’avons jamais eu de problème pour bivouaquer : nous trouvions systématiquement un emplacement le soir dans la forêt, non loin de la route, ou en s’éloignant un petit peu plus dans la forêt. Donc pour répondre à la question : quel est le pays le plus approprié pour faire du bivouac entre les trois ?, je dirais que c’est assez équivalent et que ces trois pays bénéficient du même droit à la nature, à condition de faire attention à l’environnement. Et dans ces trois pays c’est assez facile grâce à cette nature justement très présente.

Ensuite on nous demandait s’il y a des itinéraires balisés. Maxime, est-ce que tu as des réponses là-dessus ?

M : Oui donc concernant les itinéraires balisés, je vais vous parler notamment des EuroVelo. Il y a de nombreux EuroVelo qui traversent la Norvège, la Suède et la Finlande. Je vais vous faire une liste de l’état d’avancement des différents EuroVelo dans ces pays.

  • Je vais commencer par l’EuroVelo 3, c’est la Véloroute des pèlerins. Dans les pays nordiques, elle va de Trondheim à Oslo puis Göteborg. L’itinéraire n’est pas réalisé sur ces sections, c’est à dire qu’il n’y a pas de signalisation, pas d’information détaillée sur le net ou il y a des sections problématiques. Pour avoir roulé sur cette route entre Göteborg et Oslo – c’est un parcours que d’ailleurs nous vous recommandons – nous vous confirmons qu’il n’y a rien entre Göteborg et la frontière norvégienne : il n’y a pas de balisage. Après la frontière cependant, il y a la frontière cependant, il y a le balisage de l’EuroVelo 12, mais celui-ci s’arrête à Oslo. Nous avons trouvé un plan pdf de la partie norvégienne de cet EuroVelo que nous allons mettre en lien en-dessous de ce podcast. Voilà pour l’EuroVelo 3.
  • Maintenant, l’EuroVelo 7, c’est la Véloroute du soleil qui passe entre Helsingborg, Göteborg, Uméa et le cap Nord. Cette route est aussi non-réalisée. Nous avons roulé sur cette route en voyage, et bien qu’elle ne soit pas balisée en tant que telle, nous avons suivi tout le long le balisage de la Kattegattleden entre Helsingborg et Göteborg, qui suit quasiment le tracé de l’EuroVelo 7. Le balisage ainsi que le site web de la Kattegattleden sont vraiment très bien faits. Et d’ailleurs, nous recommandons cette fois encore le parcours le long de la mer nord, c’est vraiment magnifique, très pratique pour bivouaquer et très adapté pour les vélos.
  • Maintenant, l’EuroVelo 10, la Véloroute de la baltique. Cette route EuroVelo longe toute la mer baltique, et au niveau des pays nordiques, elle passe par Copenhague, Stockholm, Stuven kaari, Turku, Helsinki, et ensuite Saint-Pétersbourg. Une fois encore, la plupart de cette route n’est pas réalisée. Cependant, la section finlandaise est, d’après le site EuroVelo.com, entièrement réalisée, ce qui signifie balisée. Nous n’avons cependant pas réussi à trouver des informations supplémentaires sur le balisage de cette route EuroVelo.
  • L’EuroVelo 11, c’est la Véloroute de l’Europe de l’Est. Elle traverse la Finlande d’Helsinki au Sud jusqu’au Nord et passant un peu en Norvège jusqu’au Cap Nord. Cette partie est principalement non-réalisée, mais a quelques rares portions balisées en Finlande.
  • L’EuroVelo 12, la Véloroute de la Mer du Nord, va de Göteborg à Oslo, puis longe la Mer du Nord jusqu’aux fjords du Sud-Ouest à Bergen. La route est marquée comme non-réalisée sur le site officiel. Cependant, nous l’avons pratiquée entre Göteborg et Oslo (c’est la même que l’EuroVelo 3 sur cette section) et nous avons suivi un bon balisage, qui continuait ensuite vers l’Ouest. D’ailleurs, sur le site CyclingNorway, des cartes interactives pour cyclistes sont proposées (liens : la route du fjord d’Oslo et la Véloroute de la Mer du Nord).
  • Enfin, l’EuroVelo 13, c’est la Véloroute du rideau de fer. Elle suit la frontière entre la Russie et la Finlande du Nord au Sud. Elle aussi est non-réalisée, mais il y a un tracé interactif sur Internet.

Pour résumer tout ce que je viens de dire, il faut retenir qu’il y a de nombreuses routes EuroVelo en Norvège, Suède et Finlande, et que celles qui sont réalisées, ce sont l’EuroVelo 10 en Finlande, la partie d’EuroVelo 7 sur la Kattegattleden au Sud-Ouest de la Suède, et un peu de la route de la mer du Nord, l’EuroVelo 12 entre la frontière suédoise et Oslo.

Toutes ces infos sont tirées de notre article « Les routes EuroVelo : tout pour préparer votre itinéraire », un de nos articles les plus lus, qui recense les états d’avancement de chaque section de chaque EuroVelo, avec des liens vers les itinéraires de ces sections.

Voilà pour les EuroVelo. Il existe en plus pour la Norvège le site CyclingNorway qui recense toutes les pistes cyclables du pays.

L : Merci Maxime pour ces nombreuses ressources. On va maintenant passer à une autre question par Pascal sur le groupe Facebook Liberté Cycle qui nous disait « J’envisageais de faire la Via Rhôna l’été prochain. On m’a dit que c’était mal aménagé avec beaucoup de routes à grande circulation. Il y a bien sûr quelques petites routes et voies vertes, mais il semble que la sortie de Lyon et après Montélimar, il n’y a que de la route. Pourriez-vous me donner votre avis ? »

Donc, pour cette question, on a deux points : déjà savoir si l’itinéraire est mal aménagé car beaucoup de routes à grande circulation. Et ensuite, parler de la sortie de Lyon et après Montélimar où il n’y aurait que de la route. Donc déjà pour faire un rappel sur la Via Rhôna, il s’agit de 815 kilomètres qui vont du Lac Léman à la Méditerranée avec une arrivée au choix à Sète ou à Port-Saint-Louis, le tout en longeant le Rhône pour découvrir sa vallée. Et c’est un itinéraire qui passe notamment par Genève, Lyon, Valence et Avignon. C’est un itinéraire qui a été commencé au début des années 2000, mais avec un vrai essor à partir de 2015 et notamment une labellisation EuroVelo – on parle de l’EuroVelo 17 – en 2016. Des travaux d’aménagement sont prévus jusqu’en 2020.

Donc première question : est-ce que l’itinéraire est mal aménagé ? Donc sur le site officiel de la Via Rhôna, dont je vais vous mettre le lien en-dessous du podcast, ils indiquent que l’itinéraire complet est conseillé aux cyclistes expérimentés compte tenu des étapes qui restent encore à finaliser. Ainsi, ils ne se cachent pas du fait qu’il y a encore des portions sur voies partagées, et des portions provisoires un peu pénibles pour les cyclistes. Notamment entre Lyon et Gisors où la portion est réputée assez pénible, et après Avignon où la portion n’est pas vraiment tracée. Pour un travail de terrain très détaillé sur les aménagements réalisés ou non sur l’itinéraire, de Genève à Port-Saint-Louis par tronçon, allez voir le site Internet de Claudio que je vous mets en-dessous du podcast, expert de la Via Rhôna, et qui propose une grille très détaillée d’évaluation du parcours. Il indique notamment les passages dangereux à vélo, c’est très utile. Au niveau du balisage, les habitués parlent d’un balisage correct jusqu’à la frontière Ardèche-Drôme, puis il n’y aurait plus rien en allant vers le Sud.

Pour la question de la sortie de Lyon et après Montélimar où il n’y aurait plus vraiment de voies vertes mais uniquement de la route, en effet la sortie de Lyon est réputée très pénible jusqu’à Gisors. La voie verte se récupère après Loire-sur-Rhône. Donc entre Lyon et Gisors, on va en fait longer une autoroute puis emprunter des départementales, ce qui n’est pas l’idéal. Mais sur le site de Claudio, il propose une alternative pour éviter Lyon, par l’Est entre Mâcon et Valence, pour ceux qui souhaiteraient vraiment éviter le passage par cette ville. D’autres cyclistes encouragent les personnes à prendre le train, par exemple s’ils voyagent avec des enfants pour éviter cette portion un petit peu dangereuse. Pour l’arrivée et la sortie de Montélimar, elles sont proposées en voies vertes sur le site Via Rhôna le long du canal de dérivation de Montélimar. Et la voie verte se poursuit jusqu’à Bourg-Saint-Andéol avec quelques traversées de départementales ponctuellement. Après Avignon, le parcours est non-tracé jusqu’à l’étang du Charnier, puis on a une voie verte jusqu’à Aigues Mortes. Puis, un parcours provisoire sur des routes automobiles avec parfois une piste cyclable séparée entre le Gros-du-Roi et Sète. Donc ça, ce n’est pas l’idéal. Pour l’itinéraire jusqu’à Port-Saint-Louis, on a une voie verte du Sud d’Arles le long du canal d’Arles à Bouc jusqu’à Le Moulin, puis des routes de campagne. Ce que je vous conseille pour l’itinéraire de la Via Rhôna, c’est par exemple de vous procurer le topoguide de Claudio que nous n’avons pas utilisé nous-même mais qui semble bien détailler l’itinéraire par un cycliste très expérimenté sur ces portions pour l’avoir beaucoup parcourus lui-même. Il y a aussi un site que vous pouvez consulter gratuitement qui s’appelle Vie à Vélo où un cycliste a aussi parcouru ces portions et vous donne beaucoup de détails, je vous mets le lien en-dessous du podcast encore une fois.

M : Merci Lucie pour ces précisions sur la praticabilité de la Via Rhôna. Enfin, je vais vous parler de la dernière question que nous avons, c’était de la part de Marie qui nous demande « Bonjour, mon mari et moi, on voudrait faire l’année prochaine de Donaueschingen à Vienne le long du Danube et je me demandais s’il y avait des campings tout le long comme le long de la Loire. »

Donc oui, il y a de nombreux campings le long du Danube. Un membre de Voyage-Forum donne d’ailleurs la liste de tous les campings où il a dormi avec un avis sur ceux-ci. Pour leur part, ils ont voyagé de Bâle à Nagymaros, donc cela comprend le parcours entre Donaueschingen et Vienne, et leurs étapes allaient de 30 à 105 km, avec une moyenne de 80 km. Le bivouac le long du Danube est facile, un membre de Voyage-Forum toujours raconte qu’il a bivouaqué tout le long du voyage et qu’il n’y a aucun problème pour cela. Autre possibilités d’hébergement, les nombreuses auberges et chambres d’hôtes appelées « Gasthaus », « Zimmer » ou « Pension » en Autriche.

L : D’ailleurs pour toutes ces indications que tu nous donne Maxime, les liens seront disponibles sous le podcast pour vous permettre d’y accéder.

M : Evidemment. Encore un lien utile : le site Danube-Cycle-Path, vous pouvez y retrouver de précieuses ressources. Concernant l’Allemagne, il y a une liste de campings, hôtels et de chambres d’hôtes, avec le kilométrage sur le Danube. Pour l’Autriche, on n’a pas les campings, mais des hôtels et des chambres d’hôtes sont proposés. Le site est cependant en Anglais. Autres ressources recommandées par des membres du forum, ce sont les « Danube Bike Trail ». Sur ces guides, il y a notamment une liste, à la fin, de tous les campings le long du Danube, ce qui est très pratique en voyage ! Ces guides, édités par Bikeline, sont en cinq parties : Donaueshingen – Passau, Passau – Vienne, Vienne – Budapest, Budapest – Belgrade et Belgrade – Mer Noire. Donc avec les deux premiers, vous couvrez votre trajet ! Pareil que tout à l’heure, les guides sont en Anglais. Si vous êtes intéressés, nous mettons des liens vers les guides en-dessous de ce podcast !

L : C’est la fin de cette émission avec ces trois premières questions posées par nos lecteurs. On voulait vous remercier grandement d’avoir joué le jeu et de nous avoir posé ces questions. C’était un grand plaisir pour nous de chercher les informations, de tout rassembler et de vous répondre dans cette émission. Nous sommes toujours très heureux de voir que vous nous posez des questions, que vous discutez avec nous sur nos réseaux sociaux et par mail. N’hésitez pas aussi à vous approprier le blog dans les commentaires pour poser des questions, pour partager votre expérience, donner des conseils aux autres lecteurs parce que nous nous débutons. Vous avez peut-être des choses magnifiques à partager dans nos commentaires. Vous pouvez discuter entre vous sur les commentaires, ça nous ferait extrêmement plaisir que le blog devienne un petit peu votre espace lui aussi. Pour la prochaine émission, on va relancer très bientôt un appel aux questions dans un article comme la dernière fois. Donc n’hésitez pas, posez vos questions, tout ce qui vous passe par la tête sur les voyages à vélo, on tâchera de vous répondre au mieux et on vous proposera un nouveau podcast dès que l’on aura trois-quatre questions comme cette fois, ou plus si vous êtes inspirés. Voilà, merci beaucoup ! À bientôt !


Maxime et Lucie En Echappée
On est tous les deux des passionnés de voyage, débutants dans le voyage à vélo et très curieux à ce sujet. Suivez sur ce blog nos voyages à vélo, et découvrez nos rencontres, inspirations et conseils pour préparer les vôtres ! Le blog évoluera au fil de nos découvertes cyclistes et de nos rencontres. Notre projet est de vous livrer nos expériences, mais aussi de donner de la voix aux autres voyageurs pour compléter nos avis. Alors, débutants ou confirmés, suivez-nous et partez avec nous en échappée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

 

 

 

 

Rejoignez-nous sur Facebook ! :-)