Jours 4, 5, 6 et 7 : De Berlin à Poznań

La place centrale de Poznan

La place centrale de Poznan le soir ! (source : En Echappée)

J’ai eu des nouvelles fraîches des aventuriers : ils ont quitté Poznań mardi matin et comptent rejoindre Varsovie ce soir pour une nuit en auberge de jeunesse, puis chez un ami de leur hôte de Poznań !

Voici leur progression sur la carte :

Carte du parcours

Berlin-Poznan, encore beaucoup à découvrir ! (source : Google maps)

Sans plus attendre, voici le récit des jours 4, 5, 6 et 7 que Maxime m’a envoyé !

Jour 4 : Berlin – Kostrzyn nad Odra (119 km)

berlin-kostrzyn à vélo

De Berlin à Kostrzyn nad Odra (source : Google maps)

Villes et villages traversés : Berlin – Furstenwalde – Seelow – Kostrzyn nad Odra.

Après nos aux revoirs, nous quittons le loft de Micky à 7h30 et nous sortons de la banlieue de Berlin par des pistes cyclables.

Au départ de Berlin

Au départ de Berlin : à l’aventure ! (source : En Echappée)

Nous longeons une route traversant des forêts et nous atteignons vers 9h30 un lac très agréable où nous faisons halte pour manger notre deuxième petit déjeuner, des “barres de protéine” au goût douteux, achetées à Berlin.

Pause au bord d'un lac

Une première pause agréable ! (source : En Echappée)

La route est bonne et les paysages allemands sympathiques…

Paysage allemand

Joli cadre pour la pause déjeuner ! (source : En Echappée)

furstenwalde

Dans les rues de Furstenwalde (source : En Echappée)

Nous suivons désormais une voie verte qui est une ancienne route de chemin de fer. Dans une descente où nous faisons la course, nous ratons tout deux la sortie et continuons la descente sur un chemin caillouteux où nous partons en dérapages. Plus de peur que de mal, sauf pour la chambre à air d’Alexandre qui crève et que nous changeons.

Voie verte allemande

À gauche, la voie verte, en face, la crevaison (source : En Echappée)

Nous continuons la voie verte jusqu’à Seelow, où nous en profitons pour prendre la pose devant un lac.

Paysage allemand proche de la pologne

Après cinq essais infructueux, la photo est dans la boîte… merci le retardateur ! (source : En Echappée)

Nous suivons ensuite une nationale jusqu’à la frontière germano-polonaise : un pont et une forteresse. Nous trouvons rapidement une forêt après Kostrzyn et montons notre premier bivouac.

La frontière germano-polonaise

La frontière germano-polonaise (source : En Echappée)

Jour 5 – Kostrzyn nad Odra – Lubikowo (91 km)

kostrzyn-lubikowo à vélo

De Kostrzyn à Lubikowo (source : Google maps)

Villes et villages traversés : Kostrzyn – Witnica – Gorzow – Skwierzyna – Rokitno – Lubikowo.

Nous nous réveillons à 7h pour lever le camp à 9 heures après des bons bols de muesli. Dans le premier village très rural que nous traversons, nous testons pour la première fois nos fraîches compétentes en polonais pour demander de l’eau à une dame : on nous comprend ! Pendant que la villageoise remplit nos bouteilles, deux hommes complètement soûls à 9h30 nous accostent : l’occasion de sortir toutes nos 10 phrases polonaises !

Nous roulons toute la matinée sur des petites routes jusqu’à Gorzow d’où nous pouvons admirer longtemps l’église car nous roulons très lentement sur des routes pavées. Nous déjeunons dans une pizzeria dans laquelle nous rechargeons batteries, estomacs et bouteilles d’eau.

Eglise à Gorzow

Un église à Gorzow (source : En Echappée)

Nous roulons l’après-midi sur des routes nationales. Nous remarquons que les Polonais s’écartent bien pour nous dépasser, ce qui est agréable. Nous suivons ensuite un sentier caillouteux traversant une forêt où, voulant aller trop vite, je crève !

La crevaison

À chacun sa crevaison ! (source : En Echappée)

Un partout niveau crevaison ! Je change rapidement de chambre à air puis nous avançons sur le sentier pour quelques kilomètres pour se diriger vers une rivière où Alex pourrait mettre son genou. Pour cela, nous nous enfonçons dans un chemin sablonneux où nous dérapons quasiment à chaque coup de pédale.

Sentier dans la forêt en Pologne

Sentier sablonneux dans la forêt polonaise (source : En Echappée)

Finalement, la rivière se révèle être un cours d’eau asséché. Tant pis ! Nous montons le bivouac puis j’écris à des membres du réseau d’entre-aide cycliste WarmShowers de Poznań. Nous prenons ensuite nos premières douches-bivouac.

Jour 6 Lubikowo – Poznań (118 km)

lubikowo-poznan à vélo

De Lubikowo à Poznań (source : Google maps)

Villes et villages traversés : Lubikowo – Pszczew – Silna – Stara Jablonka – Trzciel – Bolewice – Lwówek – Pniewy – Rumianek – Lusowo – Batarowo – Poznań.

Ce matin, alors que nous rangeons la tente, un homme à vélo passe non loin et vient nous solliciter en polonais pour nous demander si nous avons de l’alcool. Nous lui répondons que non et il s’en va comme il est venu. Nous reprenons les sentiers sablonneux aussi difficiles que la veille et nous recroisons notre homme à une épicerie. Heureux car il a trouvé ce qu’il cherchait, il nous fait signe.

Forêt en Pologne

Le cadre de nos premiers bivouacs polonais (source : En Echappée)

Nous atteignons un lac où Alex met les jambes pour essayer de calmer son genou, douloureux depuis le départ. Nous recevons alors un message de Thomasz qui se propose de nous accueillir pour la soirée : super !!!

Après cette bonne nouvelle, nous repartons pour essayer de nous sortir de ces sentiers très compliqués à rouler.

Stara Jablonka, village polonnais

Stara Jablonka, village polonais (source : En Echappée)

À Trzciel nous déjeunons sur le pouce et réalisons qu’il nous reste 85 kilomètres à faire pour atteindre Poznań. Le reste de l’après-midi a peu d’intérêt. Nous nous relayons pour rouler sur une nationale très fréquentée et sous la pluie. Côté positif : la bande cyclable/d’arrêt d’urgence est bien large.

Nous arrivons finalement à Poznań où nous retrouvons Thomasz qui nous ouvre ses portes. Nous prenons des douches chaudes, puis prenons l’apéritif (vin français que nous offrons, alcool artisanal made by Thomasz, et bières locales) et le dîner en faisant connaissance. Thomasz a trois vélos dans son appartement (dont un tricycle couché) et revient d’un périple en Roumanie.

Nous sympathisons (et buvons) bien et nous partons ensuite pour une virée en ville. Entre tournée des bars et tour de la ville “Poznań by night”, la soirée s’achève tard dans la nuit polonaise…

nazdrovie

Nazdrovie !! À la votre !! (source : En Echappée)

Jour 7 – récupération et visite de Poznań

Nous nous réveillons très tard dans l’appartement de Thomasz en essayant de digérer la folie de la nuit précédente. Notre super hôte nous propose que nous restions encore une nuit de plus ce qui semble être une bonne idée !

Après un “petit-déjeuner” à 16 heures, nous partons à vélo pour un petit tour de la ville. Thomasz nous montre notamment la basilique-archicathédrale Saint-Pierre-et-Paul, la citadelle militaire, le château de Poznań, et le centre-ville que nous avions visité la veille au soir. Nous dinons ensuite dans un restaurant tchèque et repartons chez Thomasz.

basilique-archicathédrale Saint-Pierre-et-Paul de Poznan

La basilique-archicathédrale Saint-Pierre-et-Paul de Poznań (source : En Echappée)

La château de Poznan

La château de Poznan de nuit (source : En Echappée)

Le centre de poznan

Le cœur de la ville (source : En Echappée)

Nous avons réalisé, au bruit de mon vélo sur les pavés du centre-ville, qu’un morceau de mon porte-bagage était cassé. Au retour dans l’appartement, je le répare rapidement grâce aux colliers en plastique offerts par Micky à Berlin.

Nous finissons la soirée en partageant quelques musiques kitsch de nos cultures respectives. Pour notre part “Est-ce que tu viens pour les vacances ?” de David et Jonathan, et “Nuit de folie” de Tenue de Soirée. En lui traduisant les paroles, Thomasz peut se rendre compte de leur infinie profondeur…  🙂

Demain, nous reprendrons la route vers l’Est !!!


Nous espérons que ce récit vous a plu et que Maxime vous fait un peu voyager avec lui 🙂

N’hésitez pas à commenter et à les encourager, sur le blog ou sur Facebook et Twitter !

À bientôt pour la découverte de Varsovie !


Maxime et Lucie En Echappée
On est tous les deux des passionnés de voyage, débutants dans le voyage à vélo et très curieux à ce sujet. Suivez sur ce blog nos voyages à vélo, et découvrez nos rencontres, inspirations et conseils pour préparer les vôtres ! Le blog évoluera au fil de nos découvertes cyclistes et de nos rencontres. Notre projet est de vous livrer nos expériences, mais aussi de donner de la voix aux autres voyageurs pour compléter nos avis. Alors, débutants ou confirmés, suivez-nous et partez avec nous en échappée !

4 reflexions sur “Jours 4, 5, 6 et 7 : De Berlin à Poznań

  1. Alexis Baugas

    Haha vous me vendez du rêve là ^^
    Les polonais bourré H24, ça doit être marrant 😀 Content que ca se passe bien en tout cas ?

    Pour les crevaisons, tu as quoi comme pneu ? Essais de regarder de ce coté là peut-être, ca me parait bizarre 2 crevaisons en 2j. Pendant que tu es encore prêt de l’allemagne, essais de regarder des pneus ” Schwalbe “, c’est quasi increvable ce genre de truc ( deutch kalitat oblige haha).

    Sinon, chapeau, vous faites de longues étapes ! Bonne continuation 🙂

    1. Maxime et Lucie En Echappée Auteur de l'article

      Salut Alexis, merci ! Haha oui la campagne polonaise, c’est bien marrant ! 😛

      Et bien niveaux pneus, je suis équipé en Schwalbe Marathon Plus justement 😛

      Alexandre a lui des pneus Vittoria beaucoup plus fins.

      Après nous n’avons crevé qu’une fois chacun (en 700 km au moment où j’écris ces lignes) et c’était à chaque fois dans des situations un peu extrême pour les pneus : caillasse + vitesse élevée + vieille chambre à air.

      Mais j’ai confiance dans mon pneu !

      À plus,

      Maxime

    1. Maxime et Lucie En Echappée Auteur de l'article

      Bonjour Françoise, eh bien j’ai aussi des Schwalbe Marathon Plus pour ce voyage ! Après, rien n’est infaillible et pour l’instant je n’ai crevé qu’une fois en 700 km et les conditions étaient assez extrêmes : caillasses, vitesse élevée, vieille chambre à air. En effet, je devrais ménager ma vieille monture !

      Le pneu a cependant l’air pas mal solide !

      Merci pour les photos !

      À bientôt,

      Maxime

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

 

 

 

 

Rejoignez-nous sur Facebook ! :-)