Comparatif : 12 tentes de randonnée légère – bivouac 3 personnes

Comparatif tentes de randonnée légère

Comparatif tentes de randonnée légère (sources : Aventure Nordique, Au Vieux Campeur)

Quelle tente de randonnée choisir pour un voyage à vélo en couple ? C’est la question que nous nous sommes posés quand nous avons eu l’opportunité de pouvoir profiter d’une nouvelle tente de bivouac. Nous vous proposons alors le résultat de nos recherches : un comparatif des caractéristiques de 12 tentes de randonnée légère 3 personnes.

Le but de cet article est de comparer les caractéristiques de ces 12 tentes de randonnée 3 personnes afin d’expliquer comment nous avons choisi la nôtre, mais aussi pour vous aider à trouver la tente de randonnée qui vous convient le plus.

Pourquoi achetons-nous une nouvelle tente ?

C’est plus l’occasion qui se présente que le besoin d’en changer, notre tente actuelle nous convenant très bien. Comme vous pouvez le lire dans notre test complet de la Quechua Forclaz 3, ses avantages sont : son bon aménagement, son imperméabilité et son bon rapport qualité-prix (90€). Ses inconvénients pour nous sont sa non auto-portance, sa relative lenteur de montage et surtout son poids (4.3 kg).

Tente Forclaz 3 Quechua

Notre tente Quechua Forclaz 3, pratique, économique, mais lourde (source : En Echappée)

Nous recherchons donc une tente qui conserve les avantages de celle que l’on possède actuellement (bien agencée, étanche), sans ses défauts : elle serait dans l’idéal autoportante, légère et rapide à monter.

Les parents de Lucie se lancent dans l’itinérance à moto et souhaitent acheter une tente de bivouac. Ils nous ont alors proposé de les aider à la choisir et de nous la prêter quand nous voyageons.

C’est pour nous une excellente occasion de mieux connaître les tentes du marché, et surtout de pouvoir utiliser une meilleure tente que celle que nous avons actuellement ! 🙂

La méthode de comparaison

Notes :

  • Nous avons essayé avec ce comparatif d’être le plus exhaustifs, précis et objectifs possible. Nous ne sommes cependant pas des experts de la tente et avons utilisé nos connaissances actuelles et les ressources que nous possédons pour faire notre choix.
  • Cet article explique précisément comment nous avons choisi notre tente, il n’est donc pas forcément universel. Nous souhaitions partager notre travail de synthèse qui, nous l’espérons, pourra vous être utile !
  • Autre précision importante : nous ne sommes sponsorisés par aucune des marques.
  • Nous recommandons les 12 tentes de la sélection qui ont toutes leurs points forts et leurs points faibles : ce sont toutes des tentes que nous pourrions choisir et acheter. Certaines tentes sont disponibles sur Amazon, nous vous proposons donc un lien pour vous les procurer. Si vous les achetez par ce lien, nous touchons une petite commission, sans que cela ne change rien au prix 🙂
  • Les avis d’utilisateurs mentionnés dans l’article ont été trouvés en rassemblant des commentaires sur plusieurs sites marchands.
  • Les prix indiqués sont purement indicatifs et peuvent changer, ils ont été trouvés sur différents sites marchands.

1° Documentation

Nous avons commencé par relire le chapitre sur le choix des tentes du Manuel du Voyage à Vélo de Cyclo-Camping International.

Le très bon manuel de CCI comporte un chapitre détaillé sur le choix des tentes. Accessible au débutant, ce chapitre nous explique la classification selon l’utilisation, la résistance aux éléments climatiques et la forme (voir explications plus bas). Il donne ensuite les caractéristiques de la tente idéale du cyclovoyageur, puis des explications sur les matériaux, les unités et les différentes parties des tentes.

Manuel du voyage à vélo cci

Le manuel du voyage à vélo comporte des conseils précieux sur le choix d’une tente (source : CCI)

2° Sélection des types de tente

Nous avons choisi le type de tentes que nous désirons en fonction des critères suivants : classification selon l’utilisation, résistance aux éléments climatiques, forme, nombre de places.

Classification selon l’utilisation

Concernant ce point, le manuel de CCI liste 4 classes :

  • la tente de randonnée légère : qui présente un poids minimum, pour un confort qui l’est aussi ,
  • la tente de randonnée et de camping : qui est plus lourde que la précédente, mais plus confortable (il est par exemple envisageable d’être assis sur une chaise à l’intérieur, voire debout),
  • la tente expédition : qui est trop perfectionnée pour notre utilisation, nous ne prévoyons pas de d’aller dans des conditions extrêmes pour les prochaines années (et si ça devait arriver, nous choisirions une autre tente),
  • la tente familiale : qui présente peu d’intérêt pour nous qui voyageons à deux.

En voyage, nous aimons la liberté que nous offre le bivouac. La condition pour cela est souvent une tente discrète, de préférence avec une petite empreinte au sol pour pouvoir trouver un emplacement plus facilement. Vous voyez de quoi on parle non ? De ces fois où vous avez passé 10 minutes dans une forêt pour trouver un emplacement assez grand pour votre tente, et de préférence sans racine au milieu ! 😀 De plus, nous préférons une tente légère à une tente plus spacieuse.

Notre choix se porte donc sur une tente de randonnée légère.

Classification selon la résistance aux éléments climatiques

Selon la résistance aux éléments climatiques, les tentes sont classées comme ceci :

  • la tente trois saisons, ne supportant pas les froids extrêmes,
  • la tente quatre saisons, résistant à tous les froids et aux chutes de neige,
  • la tente expédition, résistant à toutes les conditions climatiques.

Nous ne prévoyons pas dans les prochaines années de partir dans des conditions extrêmes, comme Sylvie Massart et Florence Archimbaud lors de leur voyage à Hokkaïdo, nous préférons donc trouver la tente trois saisons qui nous conviendra le mieux.

Classification selon la forme

Quatre formes de tentes sont listées :

  • la canadienne : simple, légère, peu coûteuse, mais n’utilisant pas l’espace au mieux.
  • le tarp : une simplicité maximale pour un poids minimal, le tarp est plus un abri qu’une tente (remarque : “tarp” signifie “bâche” en anglais).
  • la tente dôme : autoportante, souvent avec un double-toit séparé, ce qui permet de l’utiliser avec la chambre seule, le double-toit seul en mode “tarp”, ou plus généralement avec les deux.
  • la tente tunnel : non autoportante, souvent mieux optimisée au niveau du poids que la dôme, la chambre et le double-toit sont en général solidaires, mais pas systématiquement.

Nous choisissons donc de chercher des tentes dôme ou tunnel : la canadienne a une empreinte au sol trop large et le tarp seul est trop rustique (nous préférons pouvoir nous abriter du froid et des moustiques si besoin).

La capacité : 2 ou 3 personnes ?

Même si nous voyageons à deux, nous voulons une tente trois personnes. Les tentes deux personnes ont souvent la largeur minimale pour le sommeil (environ 60 cm par personne) et ne laissent pas de place pour les affaires, qui doivent être stockées dans l’abside, en-dehors de la chambre, et donc de l’étanchéité du tapis de sol.

Pour des raisons pratiques, nous souhaitons pouvoir stocker une grande partie de nos affaires dans la chambre, c’est pour cela que nous recherchons une tente trois places.

Nous recherchons donc des tentes de randonnée légère, trois saisons, trois personnes et de type dôme ou tunnel.

3° Choix des critères

Nous avons sélectionné, grâce au manuel du voyage à vélo, des critères pour évaluer les tentes :

  • Forme : canadienne, dôme, tunnel ou tarp ;
  • Dimensions de la chambre : longueur, largeur et hauteur (en cm) ;
  • Absides : nombre et dimensions (en cm) ;
  • Poids (en kg) ;
  • Imperméabilité (en mm d’eau) ;
  • Résistance des toiles (en denier : unité représentant le poids des fils de la toile et a priori sa résistance) ;
  • Résistance théorique au vent (en km/h) ;
  • Garantie ;
  • Volume de la housse : longueur, largeur, hauteur (en cm) ;
  • Matériau de la toile, de la chambre et du tapis de sol ;
  • Matériau des arceaux ;
  • Couleur extérieure ;
  • Dispositif d’étanchéité des coutures ;
  • Eco-conception (en %) ;
  • Avis des utilisateurs sur l’étanchéité, l’évacuation de l’humidité, la facilité de montage, et la note moyenne (avis récupérés dans la rubrique commentaire des boutiques en ligne) ;

Parmi ces critères, quels sont pour nous les plus importants ?

Les parents de Lucie recherchent avant tout une tente peu volumineuse une fois rangée (pour leur voyage en moto). Pour notre part comme nous l’indiquons dans la page sur la tente de notre guide Mon voyage à vélo pas cher, les critères les plus importants pour nous sont le poidsl’imperméabilité/étanchéité/évacuation de l’humidité, les dimensions de la chambre, mais aussi la résistance et la discrétion de la couleur. L’auto-portance serait idéale car elle offre de nombreuses possibilités : planter sa tente sur le sable, sur un sol dur ou en intérieur par exemple.

Le budget est d’environ 200 € maximum.

4° Recherche des modèles

Nous avons cherché sur Internet des tentes de randonnée 3 saisons, 3 personnes, de forme tunnel ou dôme.

Nous avons cherché des tentes sur différentes boutiques en ligne, en ratissant large. Ainsi, les prix des tentes varient entre 90 et 500 €. Comme nous le précisons dans l’avertissement du début de l’article, la liste n’est pas exhaustive.

Voici donc les 12 modèles qui composent notre comparatif :

  • La Quechua Forclaz 3 (celle que nous possédons actuellement)

  • La Quechua Quickhiker 3

  • La Quechua Quickhiker Ultralight 3

  • La MSR Elixir 3

  • La MSR Mutha Hubba NX

  • La MSR Freelite

  • La Bergans Fjell 3

  • La Vaude Power Lizard SUL 2-3P

  • La Big Agnes Fly Creek UL3

  • La Jamet Dolomite 3

  • La Salewa Latitude III

  • La Ferrino Lightent 3

5° Synthèse des tentes dans un tableau

Pour chaque tente, nous avons évalué les critères et nous les avons rassemblés dans un tableau.

Le tableau comparatif :

Tableau comparatif tentes de randonnée légère

CLIQUEZ SUR L’IMAGE POUR AFFICHER LE TABLEAU COMPARATIF (source : En Echappée)

Note : Lorsqu’aucune information n’a été trouvée sur un critère, nous indiquons “N/A”.

Bilan sur chaque modèle de tente

Quechua Forclaz 3

Quechua Forclaz 3

Quechua Forclaz 3 (source : Quechua)

C’est la plus lourde de la sélection (4,3 kg), avec notamment un tapis de sol en polyéthylène et des arceaux en fibre de verre, matériau plus fragile et plus lourd que l’aluminium. La plus lourde, mais aussi de loin la moins chère à 90€. La tente est un tunnel qui comprend deux absides de 44 cm de large.

Comme les autres tentes Quechua de la sélection, l’étanchéité de la toile est testée à 200 mm d’eau, ce qui est très faible en comparaison avec les autres tentes de la sélection. Sur le site de Decathlon, les avis de utilisateurs sont partagés sur l’étanchéité mais positif sur la facilité de montage.

C’est la tente que nous possédons actuellement et nous n’avons jamais eu de problème d’étanchéité.

Quechua Quickhiker 3

Quickhiker 3

Quickhiker 3 (source : Quechua)

Avec son prix de 130€, c’est la tente autoportante la moins chère de ce comparatif. Composée de polyester, de polyuréthane, de nylon et avec des arceaux en aluminium, elle est plus légère que la Forclaz 3 : 3,25 kg. La tente est un dôme composé de deux absides de largeur 40 cm.

Grâce à ses arceaux pré-attachés, la tente est plébiscité par les utilisateurs pour sa facilité de montage, mais les avis sont partagés sur l’étanchéité, notamment de son tapis de sol (les toiles sont testées à 200 mm d’eau).

Quechua Quickhiker Ultralight 3

Quickhiker Ultralight 3

Quickhiker Ultralight 3 (source : Quechua)

Avec ses 2,6 kg, la Quickhiker Ultralight 3 porte plutôt bien son nom. Son poids relativement léger vient de ses toiles 100 % composées de polyester et de ses arceaux en aluminium DAC Featherlight. Les dimensions de la chambre de cette tente tunnel/sarcophage sont correctes, mais son point fort réside aussi dans son grand abside à l’avant de 190 x 100 cm. Avoir un abside aussi large est très pratique notamment pour cuisiner, voire pour mettre son ou ses vélos. Elle ne comporte cependant qu’une seule porte.

La tente n’est pas forcément idéale pour le bivouac, avec son grand abside qui peut parfois être difficile à déployer en camping sauvage lorsque l’espace est difficile à trouver. Comme l’Ultralight 3, les utilisateurs sont très partagés sur son étanchéité (testée à 200 mm d’eau), mais positifs sur la facilité de montage, grâce à ses arceaux pré-attachés. On notera la conception réalisée à 20% en matériaux recyclés. La Quickhiker Ultralight 3 coûte 200€.

MSR Elixir 3

MSR Elixir 3

MSR Elixir 3 (source : Aventure nordique)

La tente d’entrée de gamme de la marque MSR a les toiles parmi les plus résistantes de la sélection. Avec un double-toit en polyester enduit indéchirable 68 deniers, une tente intérieure en nylon indéchirable 20 deniers et un tapis de sol en nylon enduit 70 deniers, la tente est aussi relativement lourde pour une tente de bivouac : 3,1 kg. Comme les autres MSR de la sélection, l’Elixir 3 est une tente dôme, donc autoportante, avec deux absides latérales de largeur 76 cm.

La tente peut être utilisée de différente manière : en mode classique avec la tente intérieure et le double-toit, mais aussi avec la tente intérieure seule et en mode tarp avec le double-toit seul pour un poids de 1,92 kg (à coupler avec un tapis de sol « footprint »). Les avis des utilisateurs mettent en valeur une grande rapidité de montage et une bonne étanchéité des toiles (testées à 1500 mm d’eau pour le double-toit et 3000 mm d’eau pour le tapis de sol. La MSR Elixir 3 coûte 279 €.

MSR Elixir 3

Acheter la MSR Elixir 3 sur Amazon : cliquer sur l’image ci-dessus.

MSR Mutha Hubba NX

MSR Mutha Hubba NX

MSR Mutha Hubba NX (source : Aventure nordique)

C’est l’une des tentes les plus spacieuses de la sélection avec sa chambre intérieure de 221 x 172 x 112 cm. Les matériaux sont soignés : nylon enduit indéchirable haute ténacité pour toutes les toiles, Aluminium DAC Featherlight pour les arceaux. Les fils utilisés peuvent donc se permettre d’être assez fin (20 deniers pour le double-toit et la tente intérieure, 30 deniers pour le tapis de sol) ce qui permet d’atteindre un poids très léger pour la grande dimension de la tente : 2,19 kg. Malgré la légèreté des fils, de nombreux avis soulignent la résistance et la durabilité de la MSR Mutha Hubba.

Comme les autres MSR de la sélection, la Mutha Hubba NX est un dôme autoportant avec deux absides latérales de 76 cm de large. Elle peut être utilisée en mode classique avec la tente intérieure et le double-toit, mais aussi avec la tente intérieure seule et en mode tarp avec le double-toi seul pour un poids de 1,66 kg (à coupler avec un tapis de sol « footprint »). Les avis des utilisateurs mettent en avant l’étanchéité de la tente (1200 mm d’eau pour le double-toit, 3000 mm d’eau pour le tapis de sol) et la facilité de montage. Un avis spécifie néanmoins une évacuation moyenne de l’humidité. La MSR Mutha Hubba NX coûte 445 €.

MSR Mutha Hubba NX

Acheter la MSR Mutha Hubba NX sur Amazon : cliquer sur l’image ci-dessus.

MSR Freelite

MSR Freelite 3

MSR Freelite 3 (source : Aventure nordique)

La série Freelite est la dernière née de la marque américaine MSR. Plus basse que les deux autres MSR de la sélection, la Freelite 3 a une hauteur maximale de 96 cm. Elle est aussi bien plus légère, avec seulement 1,64 kg en chambre + double-toit, et 880 g en mode tarp. Le tapis de sol a une imperméabilité un peu limitée par rapport aux deux autres tentes MSR de la sélection (1500 mm d’eau) et le double-toit une imperméabilité correcte (1200 mm d’eau). Les fils sont assez légers (15 deniers pour le double-toit et le tapis de sol, 10 deniers pour la tente intérieure) ce qui a priori dénote d’une toile fragile mais qui est compensé par du nylon ripstop sur le double-toit et le tapis de sol.

Comme les autres MSR de la sélection, la Freelite 3 est un dôme autoportant, avec deux absides latérales de 76 cm, et existe en gris comme en vert. La tente étant récente (nouveauté 2016), il est difficile de trouver des avis d’utilisateurs. Les quelques avis trouvés sur sa petite sœur la Freelite 2 était très positifs. La MSR Freelite 3 coûte 459 €.

MSR Freelite 3

Acheter la MSR Freelite 3 sur Amazon : cliquer sur l’image ci-dessus.

Bergans Fjell 3

Bergans Fjell 3

Bergans Fjell 3 (source : En Echappée)

La Fjell 3 du fabricant Bergans of Norway a une forme très particulière pour une tente de bivouac. Cette tente tunnel possède donc une énorme abside à l’avant de 160 x 155. Très pratique pour faire la cuisine et pour stocker les vélos, elle peut cependant être difficile à installer en bivouac lorsque les surfaces planes suffisamment grandes pour les tente sont rares. Pour sa grande taille, la Bergans Fjell 3 a un poids raisonnable : 2,9 kg, mais sa chambre est assez basse : 90 cm de haut.

Les toiles sont toutes en nylon assez épais pour le tissu extérieur (ripstop 40 deniers) et la chambre intérieure (ripstop 30 deniers), et extrêmement épais pour le tapis de sol (210 deniers). Les avis d’utilisateurs recommandent la tente pour son étanchéité (testée à 3000 mm d’eau et 5000 mm d’eau pour le tapis de sol, une des tentes les plus étanches de la sélection). La Bergans Fjell 3 coûte 329 €.

Vaude Power Lizard SUL 2-3P

Vaude Power Lizard SUL 2-3P

Vaude Power Lizard SUL 2-3P (source : Aventure nordique)

La Vaude Power Lizard SUL 2-3P est la tente la plus légère de la sélection avec ses 1,39 kg. De forme tunnel, donc non autoportante, elle possède une chambre assez longue, mais pas très large (entre 140 cm et 150 cm), de hauteur correcte (105 cm au plus haut). Elle n’a cependant qu’une seule abside de très petite dimension : 30 cm de large.

Entièrement réalisée en nylon ripstop enduit, les toiles ont des fils plutôt épais pour le poids de la tente, ce qui est un point positif : 20 deniers pour le double-toit, 15 deniers pour la tente intérieure et 40 deniers pour le tapis de sol. Les avis d’utilisateurs recommandent cette tente pour sa facilité de montage et son imperméabilité : 3000 mm d’eau pour le double-toit et pas moins de 10000 mm d’eau pour le tapis de sol. La tente possède donc les toiles les plus étanches de la sélection, étanchéité renforcée par des coutures thermosoudées. La Vaude Power Lizard SUL 2-3P coûte 499€.

Vaude Power Lizard

Acheter la Vaude Power Lizard SUL 2-3P : cliquer sur l’image ci-dessus.

Big Agnes Fly Creek UL3

Fly Creek UL3

Fly Creek UL3 (source : Aventure nordique)

La Fly Creek UL3 du fabricant Big Agnes est un dôme autoportant avec une grande abside unique à l’avant de 91 x 91 cm. Assez haute (107 cm au point haut), la chambre est très longue (229 cm) mais pas très large (entre 152 et 168 cm). Son gros point fort est son poids : la Fly Creek UL3 ne pèse que 1,59 kg, et 1,1 kg en tarp.

Les toiles sont toutes en polyamide ripstop enduit, gage de qualité. Les utilisateurs de la Fly Creek UL3 louent sa grande facilité de montage mais sont un peu partagés sur l’évacuation de l’humidité. Testée à 1200 mm d’eau pour le double-toit et le tapis de sol, son étanchéité est moyenne, sans plus pour une tente à 499€. Point positif cependant pour son étanchéité, les coutures sont thermosoudées, sans utilisation de solvant. Big Agnes montre ainsi sa volonté écologique dans sa conception, avec notamment une utilisation d’aluminium DAC anodisé écologiquement pour les arceaux.

Jamet Dolomite 3

Dolomite 3

Dolomite 3 (source : Au vieux campeur)

La Dolomite 3 du fabricant français Jamet présente d’excellentes caractéristiques: un poids de 2,6 kg, une grande étanchéité des toiles (3000 mm d’eau pour le double-toit, 5000 mm d’eau pour le tapis de sol), des fils épais composant la toiles (70 deniers pour le double-toit, la tente intérieure et le tapis de sol), des arceaux en aluminium 8,5 mm, et des coutures thermosoudées. Et tout cela pour un prix mini de 139 € : comment est-ce possible ?

Une des explications réside peut-être dans les dimensions de la tente, qui possède la chambre la moins large de la sélection : 140 cm au plus large, 125 cm au niveau de la tête, 95 cm au niveau des pieds. Pour une tente 3 personnes, c’est un peu serré. La chambre est cependant assez haute : 110 cm au maximum. La tente possède deux petites absides latérales de 35 cm.

Les portes de la chambre intérieure sont entièrement en moustiquaire, ce qui fait gagner du poids à la tente, mais qui diminue la chaleur conservée dans la tente. Point positif assez rare pour une tente tunnel : le double-toit peut être séparé du reste de la tente. Aucun avis d’utilisateur n’a été trouvé sur cette tente, cependant pour sa petite sœur la Dolomite 4000 un utilisateur soulignait la bonne étanchéité de la tente, tandis qu’un autre évoquait une mauvaise évacuation de l’humidité intérieure.

Salewa Latitude III

Salewa Latitude 3

Salewa Latitude 3 (source : Au vieux campeur)

La Latitude 3 de Salewa est un dôme autoportant avec deux absides de 64 cm de large. La tente est réalisée en toiles de polyester enduit et avec des arceaux d’aluminium et de fibre de verre pour un poids total de 2,8 kg. Les matériaux utilisés sont donc plutôt moyens par rapport aux autres tentes de la sélection.

La couleur jaune peut dissuader les amateurs de bivouac. Peu d’avis d’utilisateurs ont été trouvés sur cette tente, ils étaient cependant positifs en ce qui concerne la facilité de montage et l’étanchéité (1500 mm d’eau pour le double-toit, 3000 mm d’eau pour le tapis de sol). La Latitude III de Salewa coûte 199€.

Salewa Latitude 3

Acheter la Salewa Latitude III sur Amazon : cliquer sur l’image ci-dessus.

Ferrino Lightent 3

Lightent 3

Lightent 3 (source : Au vieux campeur)

La Lightent 3 de Ferrino présente de nombreux avantages : poids mini (2,3 kg), toiles étanches (3000 mm d’eau pour le double-toit et le tapis de sol), une chambre immense (235 cm de long, 160 cm de large, et surtout 120 cm de haut), un double-toit en toile ripstop, et tout cela pour un prix très correct (surtout au regard de son poids !) : 195 €. Elle présente cependant plusieurs inconvénients : toiles en polyester, mais surtout… une chambre intérieure entièrement en moustiquaire.

La Lightent 3 est donc une très bonne tente estivale, mais elle n’est pas adaptée aux températures légères. C’est ce que signalent les avis des utilisateurs ainsi que celui du “Vieux” sur le site du Vieux Campeur. Cette tente tunnel est recommandée par les utilisateurs pour sa facilité de montage.

Lightent 3

Acheter la Ferrino Lightent 3 sur Amazon : cliquez sur l’image ci-dessus.

Les top 3 par critère

Le top 3 des plus légères

  1. Vaude Power Lizard SUL 2-3P : 1,39 kg

  2. Big Agnes Fly Creek UL3 : 1,59 kg

  3. MSR Freelite 3 : 1,64 kg

C’est le fabricant allemand qui remporte la palme de la tente la plus légère de la sélection ! Avec ses 1,39 kg, la Vaude Power Lizard SUL 2-3P devance assez largement ses concurrents : la Big Agnes Fly Creek UL3 (1,59 kg) et la MSR Freelite 3 (1,64 kg).

Le top 3 des chambres les plus spacieuses

  1. Lightent 3 : longueur 235, largeur 160, hauteur 120

  2. Latitude III : longueur 207, largeur 180, hauteur 120

  3. MSR Mutha Hubba NX : longeur 221, largeur 172, hauteur 112

NB : les tailles indiquées sont en cm, nous avons fait le classement selon le produit des longueurs x largeur x hauteur, mais il faudrait aussi tenir compte de la forme des chambres pour une vraie approximation du volume.

Concernant le volume des chambres, c’est la Lightent 3 qui remporte la compétition (principalement grâce à sa longueur et malgré sa petite largeur), devant la Latitude III et la MSR Mutha Hubba NX. De nombreux avis trouvés sur Internet recommandent la MSR Mutha Hubba NX pour son grand espace intérieur.

Le top 3 des absides les plus spacieuses

  1. Bergans Fjell 3 : un abside de 160×155

  2. MSR Elixir 3 : deux absides de 76 cm de large

  1. MSR Mutha Hubba NX : deux absides de 76 cm de large

  1. MSR Freelite 3 : deux absides de 76 cm de large

C’est sans surprise que la Bergans Fjell 3 remporte la compétition du plus grand abside. Avec son immense abside frontal de 160×155, cette tente est idéale pour entreposer du matériel, cuisiner et même vivre en-dehors de la chambre. Les MSR suivent avec leurs deux grands absides latéraux de 76 cm de large.

Le top 3 des tentes les plus imperméables

  1. Vaude Power Lizard SUL 2-3P : double-toit 3000 mm d’eau, tapis de sol 10000 mm d’eau

  2. Bergans Fjell 3 : double-toit 3000 mm d’eau, tapis de sol 5000 mm d’eau

  1. Dolomite 3 : double-toi 3000 mm d’eau, tapis de sol 5000 mm d’eau

La Vaude Power Lizard SUL 2-3P remporte une nouvelle victoire. Non contente d’être la tente la plus légère, elle est aussi celle qui résiste le mieux à l’eau. La Bergans Fjell 3 et la Dolomite 3 suivent avec un double-toit aussi imperméable que la Vaude, mais un tapis de sol largement moins étanche que la tente allemande.

Note : nous ne comparons ici que l’étanchéité des toiles, ce qui représente une partie de l’imperméabilité de la tente. D’autres critères sont importants : l’écart entre les toiles, l’étanchéité des coutures…

Bilan : quelle tente choisir ?

Voici le raisonnement qui a guidé notre choix parmi les 12 tentes.

  • Hauteur de la chambre : Maxime étant grand, nous excluons les tentes dont la hauteur maximale est inférieure à 1 mètre (Quechua Quickhiker Ultralight 3, la MSR Freelite 3 et la Bergans Fjell 3) ;
  • Largeur de la chambre : nous souhaitons pouvoir poser du matériel dans la chambre, nous excluons donc les tentes dont la largeur est inférieure à 170 (Bergans Fjell 3, Vaude Power Lizard SUL 2-3P, Big Agnes Fly Creek UL3, Jamet Dolomite 3, Ferrino Lightent 3) ;
  • Imperméabilité : les tentes Quechua ont une faible étanchéité testée, nous les excluons donc aussi (Quechua Forclaz 3, Quickhiker 3 et Quickhiker Ultralight 3) ;

Il nous reste donc trois tentes possibles : MSR Elixir 3, MSR Mutha Hubba NX, Salewa Latitude III. Ce sont trois dômes autoportant, ce qui nous plaît.

  • La Salewa Latitude III est la moins chère des trois (199 €), mais nous n’avons trouvé quasiment aucun avis d’utilisateurs et nous n’aimons pas sa couleur jaune peu discrète en bivouac
  • La MSR Mutha Hubba NX est pour nous la meilleure de toute la sélection. Très spacieuse, légère, utilisant d’excellents matériaux, cette tente recueille de nombreux avis positifs, et est la tente choisie par les auteurs de “Voyager à vélo, Guide pratique du Cyclo-Camping“. La qualité a cependant un coût : 445 €, trop élevé pour notre budget.
  • La MSR Elixir 3 est en quelque sorte une Mutha Hubba NX en plus petite, avec des matériaux un peu moins travaillés, plus lourde, mais surtout moins chère. À 279 €, la tente rentre dans le budget et c’est donc cette tente que nous avons choisie !

Bientôt un test en voyage à vélo de la MSR Elixir 3

Les parents de Lucie ont bien reçu la tente, ils la testeront prochainement, puis nous la testerons à notre tour ! Ce sera l’occasion de vous écrire un nouvel article sur le test de la MSR Elixir 3 en conditions réelles.

MSR Elixir 3 - chambre

MSR Elixir 3 – chambre (source : En Echappée)

MSR Elixir 3 verte chambre + double-toit

MSR Elixir 3 verte chambre + double-toit (source : En Echappée)

[EDIT] On a testé la tente MSR Elixir 3 !

Retrouvez ici notre article de test de la tente MSR Elixir 3 !


Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à nous suivre sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Youtube, et même Google Plus !

À bientôt !

Recherches utilisées pour trouver cet article : www en-echappée fr/comparatif-tentes, tente randonnée légère, solidite tente 3 places intersport, tente 3 places trek, quickhiker 3, tente 3 places ultralight, meilleure tente 3 places, quickhiker 3p, top 10 tente de trek, comparatif tente bivouac 3 places


Maxime et Lucie En Echappée
On est tous les deux des passionnés de voyage, débutants dans le voyage à vélo et très curieux à ce sujet. Suivez sur ce blog nos voyages à vélo, et découvrez nos rencontres, inspirations et conseils pour préparer les vôtres ! Le blog évoluera au fil de nos découvertes cyclistes et de nos rencontres. Notre projet est de vous livrer nos expériences, mais aussi de donner de la voix aux autres voyageurs pour compléter nos avis. Alors, débutants ou confirmés, suivez-nous et partez avec nous en échappée !

4 reflexions sur “Comparatif : 12 tentes de randonnée légère – bivouac 3 personnes

  1. AlexisB

    Super Intéressant ! J’ai du faire les mêmes recherches il y a quelques mois, mais pour une deux personnes (je voyage le plus souvent seul, mais je voulais aussi l’utiliser en couple de temps à autre).

    J’ai hésité entre la MSR Elixir 2 et la Ferrino Lightent, mais je n’ai pas pris la Ferrino pour les raisons que vous évoquez : toile en moustiquaire, ca risque de cailler un peu en demi saison 😉

    La MSR Elixir est vraiment, mais genre VRAIMENT, simple à monter. On sent dans la toile que c’est de la qualité et qu’elle est assez résistante. Petit plus : le footprint livré avec qui permet de rajouter une couche sous la tente (si c’est très humide, ou rocailleux pour éviter de la percer). Elle peut aussi se mettre sous une abside et dépasser d’un coté pour cuisiner tranquillement.

    En version deux places, elle n’est pas si lourde que ça (bien qu’il existe plus léger) par rapport au confort qu’elle procure.

    Vous avez oublié un point sur cette tente : il faut installer une petite barre transversale en haut qui permet de vraiment agrandir le volume de la tente, agréable quand on reste un peu dedans 🙂

    1. Maxime et Lucie En Echappée Auteur de l'article

      Merci Alexis pour ce commentaire et pour ton témoignage sur la MSR Elixir 2, et notamment pour les informations sur le footprint et la barre transversale. On est content que tu aies un avis positif sur la Elixir 2, cela nous conforte dans le choix de sa grande sœur 😉

  2. Philippe Trochon

    Whoaho !
    Super boulot tout ça.

    Merci pour toutes ces infos.

    De mon côté, j’ai opté pour un ensemble Tente / Duvet / Matelas de chez Nemo, qui vient de sortir une gamme spéciale bikepacking.

    La tente, la Apollo, en résumé, est un tarp léger et super bien foutu (560g).
    Il se combine avec le duvet Moonwalk de la marque (960g), bénéficiant d’un fond protégeant du sol et de l’humidité servant de compartiment dans lequel glisser le matelas (le Tensor 20R pour ma part, 360g).
    Le plumes du duvet on un traitement spécifique hydrofuge.
    Premiers tests, vraiment efficace, l’ensemble couchage est vraiment léger, le confort du matelas est assez impressionnant et le duvet… J’ai eu trop chaud ! Mais j’étais bien au sec malgré la rosée du matin.

    Vitesse de montage du la “tente” moins de 2mn, impressionnant.

    1. Maxime et Lucie En Echappée Auteur de l'article

      Bonsoir Philippe,
      Merci beaucoup pour ce commentaire !

      Nous sommes allés voir votre ensemble Tarp + duvet waterproof + matelas sur le site de Nemo et nous sommes impressionnés : moins de 2 kg pour l’ensemble ! Du vrai bikepacking !

      Merci pour ces infos, nous ne sommes pas encore très familiers du bikepacking mais nous trouvons que c’est un très bon concept 🙂

      Bons voyages et bons tests ! N’hésitez pas à nous faire un nouveau retour sur votre matériel quand vous l’aurez testé sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

 

 

 

 

Rejoignez-nous sur Facebook ! :-)