[TEST] Porte-bébé Onsen Onbuhimo de Mero Mero

Bonjour à tous !

Ça faisait longtemps ! C’est bon, nous n’avions pas oublié le mot de passe du blog, ou comment mettre en page un article 😉

Nous reprenons le clavier aujourd’hui pour vous dire que nous allons bientôt partir pour un long voyage ! Où ? On vous laisse la surprise 😀

En attendant, nous sommes en plein préparatifs… depuis 6 mois à vrai dire. Et nous avions pas mal d’équipements à prévoir pour partir en famille.

Léo a maintenant 2 ans (environ 12 kg), il marche bien, mais pas toujours très longtemps. Nous avions donc envie d’emporter un porte-bébé avec nous pour les moments de promenades à pieds, les passages dans des lieux un peu bondés (type gares), ou encore dans des villes avec beaucoup de circulation. En effet, nous n’aurons pas toujours la remorque avec nous (en mode poussette).

Par chance, nous avons été contactés par Les Petits Baroudeurs, chouette boutique d’équipement de voyage pour enfants, tenue par Céline et Fred, des parents passionnés d’aventure en famille ! Ils avaient en stock un porte-bébé qui nous a semblé cocher pas mal de cases : l’Onsen Onbuhimo de Mero Mero.

Notre cahier des charges

Ce que l’on attend d’un porte-bébé en voyage à vélo :

  • être le plus léger possible (à vélo, chaque gramme de bagage compte),
  • être compact une fois plié (pour ne pas encombrer les sacoches),
  • être facile à laver et sécher,
  • répondre à ces points sans renoncer au confort du bébé et du porteur.

Porte-bébé Onsen Onbuhimo de Mero Mero

Le porte-bébé Onsen Onbuhimo est un porte-bébé sans ceinture ventrale (ce qui notamment réduit le poids total), en matériaux dits sportifs (polyester et mesh), adapté pour les bébés et enfants de 6 mois à 20 kg. Il permet un portage ventral (ventre contre ventre) et un portage dorsal.

Il pèse 290 grammes.

onsen mero mero poids

On a bien 290 grammes sur la balance ! (source : En Echappée)

Il se range replié sur lui-même dans sa poche kangourou. Une fois plié, il mesure 20 x 10 x 16 cm.

onsen mero mero dimensions plie

Un faible encombrement plié ! (source : En Echappée)

Il s’attache par un unique clip (une boucle qui est en plus aimantée, pensée pour faciliter l’attache d’une seule main). Les réglages se font comme pour un sac à dos classique afin d’ajuster la taille des bretelles et s’adapter aux morphologies de l’enfant et du porteur.

onsen mero mero clip boucle attache

Les deux parties de l’attache sont aimantées et se clipsent par crochettage (source : En Echappée)

En bonus (mais nous y sommes très sensibles) : Mero Mero est une entreprise française qui éco-conçoit ses produits de randonnée (matériaux durables, matériaux recyclés, réduction des déchets et des pollutions, réparation…) et les fabrique dans le respect des travailleurs.

Conditions du test

Nous n’avons pas encore emporté le porte-bébé dans nos sacoches, mais avons eu l’occasion de le tester lors de vacances en Espagne avec bagages minimalistes (pas de poussette notamment).

Conditions « terrain » que nous avons pu expérimenter : balades un peu longues en ville, passage dans une gare où il y avait foule. En résumé : des utilisations longues du porte-bébé, mais aussi des utilisations rapides mais nécessitant de le sortir du sac et l’installer le plus vite possible.

Le test – les plus et les moins

Les plus 

  • Léger : 290 grammes nous paraissent assez imbattables pour ce type de produit. Pour comparaison, notre premier porte-bébé pesait presque 800 grammes sur la balance.

  • Compact une fois plié, 20 x 16 x 10 cm. Fin et souple, il se glisse facilement dans un sac, et donc dans une sacoche. On peut aussi facilement le « bourrer » en vitesse dans le sac du fait de la souplesse du matériau.

  • Aéré : les matériaux techniques permettent un produit de faible épaisseur. Le mesh, qui se retrouve dans le dos du bébé, est respirant. Nous n’avons pas encore testé le lavage/séchage, mais nous avions un portage sling (écharpe courte sans noeud) dans des matériaux similaires qui séchait plutôt vite.

  • Portages ventral et dorsal possibles : porté ventre contre ventre, Léo fait facilement une sieste. Maxime a apprécié le portage ventral, même pour des longues marches avec un Léo de 12 kg. Pour un usage plus long et plus sportif, Lucie a préféré le portage dorsal.
onsen mero mero ventral

Porteur heureux et bébé heureux qui fait la sieste (source : En Echappée)

Les moins 

  • Réglages : nous avons eu du mal à trouver les bons réglages pour porter devant et derrière (mais on les trouve). Les réglages étant différents pour Lucie et pour Maxime, il faut bien retenir les sensations du portage pour les retrouver. Néanmoins, on voit rapidement si l’enfant est mal installé et on peut réagir (par exemple, si le cale tête lui écrase le cou ou s’il est trop serré). Bien installé, Léo s’endormait souvent.

  • Clip de fermeture : c’est une bonne idée d’avoir aimanté la boucle pour aider la fermeture d’une main. Cependant, pour un portage ventral, il nous était difficile d’attacher la boucle dans notre dos. Nous avons systématiquement demandé de l’aide. La petite corde installée sur la boucle est néanmoins une excellente idée pour faciliter le décrochage (dans le dos notamment).
onsen mero mero attache

N’étant pas de grands Yogis, nous n’arrivions pas à attacher seuls la boucle dans notre dos (portage ventral). Mais la petite corde est super pour la détacher seul ! (source : En Echappée)

  • Confort du bébé : nous avons trouvé que le cale tête était un peu serré (réglage possible mais de faible amplitude). En portage dorsal, Léo était souvent exaspéré d’avoir la tête ou le cou plaqués sur notre dos. Nous n’avons pas toujours réussi à bien régler le porte-bébé pour avoir une bonne position, même s’il faut noter (comme indiqué par Mero Mero) que le portage doit se faire très haut. Léo nous a semblé être d’une taille « entre deux » qui ne lui permettait pas d’être enveloppé complètement par le porte-bébé (portage bébé), ni de laisser sortir ses bras et le haut de son dos (portage enfant). Cela devrait s’améliorer avec le temps et sa croissance !

onsen mero mero dorsal

Premier essai, le réglage ne convenait pas et le cou de Léo était trop plaqué, il est trop serré derrière les oreilles (source : En Echappée)

onsen mero mero dorsal

Réglage mieux réussi: Léo était confortable et avait de l’espace entre le porte-bébé et le dos de Lucie (source : En Echappée)

  • Confort du porteur : nous ne sommes clairement pas des randonneurs à pieds et assez peu habitués à marcher avec un lourd sac à dos… de ce fait, nous avions assez mal au dos et aux épaules après une trentaine de minutes avec Léo (12 kg). Sur ce point, c’est le revers de l’absence de ceinture ventrale qui, de notre point de vue, répartissait un peu mieux le poids sur les hanches en plus du dos avec notre précédent porte-bébé (mais pour un voyage léger, l’avantage de la légèreté prime largement pour l’Onsen !) Il faut s’entrainer, se « passer le bébé » quand on n’est pas seul, faire des pauses… 😉 

Conclusion

De notre point de vue, l’Onsen Onhubimo de Mero Mero est adapté à notre besoin : léger pour un porte-bébé (290 grammes), compact plié (20 x 16 x 10 cm) et souple, dans des matériaux « outdoors » (comme les vêtements de sport). 

Nous avons eu un peu de mal à trouver les bons réglages, mais une fois trouvés, Léo était assez confortable pour faire la sieste. 

Nous aurons besoin de nous remuscler un peu le dos (nous ne portions plus Léo depuis 1 an, depuis ses 10 kg…), mais le porte-bébé sera un très bon allié pour les longues promenades à pieds et les passages dans des lieux un peu critiques (gares, centre-ville bondés, etc.)

En conclusion : nous allons emporter ce porte-bébé avec nous pour notre long voyage à vélo !

Les Petits Baroudeurs

Nous profitons de cet article pour vous présenter en quelques mots la boutique « Les Petits Baroudeurs », que nous avions déjà l’habitude de consulter depuis que nous préparions le voyage avec Léo, avant qu’ils nous invitent à faire ce test.

Parents de deux enfants et passionnés de sports d’extérieur et d’aventure, Céline et Fred ont lancé cette boutique il y a 7 ans pour aider les autres parents à équiper leurs enfants de produits de qualité pour voyager et explorer la nature ! Forts de leurs premières expériences de rando avec leurs petits loups de 2 et 3 ans et de toutes les questions qu’ils se sont posés sur le terrain, ils sélectionnent des produits qualitatifs, durables et adaptés aux différentes activités de plein air.

La boutique en ligne s’accompagne d’un blog riche en conseils et récits de voyage, animé par Céline, Fred, leur équipe et des familles de baroudeurs comme la notre qui partagent leurs témoignages ! 😉


Voilà pour la reprise ! Et maintenant, on finit nos préparatifs et on part !

À bientôt sur Facebook et Instagram pour ceux qui sont curieux et qui voudront nous suivre cet été, cet automne et cet hiver 😉 


Maxime et Lucie En Echappée
On est tous les deux des passionnés de voyage à vélo et très curieux à ce sujet. Suivez sur ce blog nos voyages à vélo, et découvrez nos rencontres, inspirations et conseils pour préparer les vôtres ! Le blog évoluera au fil de nos découvertes cyclistes et de nos rencontres. Notre projet est de vous livrer nos expériences, mais aussi de donner de la voix aux autres voyageurs pour compléter nos avis. Alors, débutants ou confirmés, suivez-nous et partez avec nous en échappée !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *