[TEST] Tente Forclaz 3 Quechua

Tente Quechua Forclaz 3

Une tente verte, comme la forêt (source : En Echappée)

Nous proposons aujourd’hui de revenir sur un essentiel de nos premiers voyages : notre tente, une Forclaz 3 Quechua !

Lors de notre voyage d’un mois en Scandinavie, en juillet 2015, nous avons eu l’occasion d’utiliser cette tente quotidiennement, assez pour en apprécier les différents aspects et vous proposer un avis détaillé dans ce test :-).

Test de la tente Forclaz 3 de Quechua

Description de la tente

La tente Forclaz 3 de Quechua (Décathlon) est une tente de bivouac/randonnée, conçue pour accueillir trois personnes.

Repliée, la tente est compacte et se range dans une housse/sac de dimensions 44 x 19 x 19 cm. Elle pèse 4,3 kg, poids assez important.

De couleur vert foncé, elle se fond bien dans le paysage, ce qui est pratique pour un camping sauvage discret en forêt.

Tente Quechua Forclaz 3

La Forclaz 3, discrète (source : En Echappée)

La tente se compose de deux toiles et d’un tapis de sol, indissociables les uns des autres :

  • La toile intérieure (en tissus déperlant et équipée de deux ouvertures à fermetures éclairs) et le tapis de sol (en polyéthylène 120 g/m²) constituent la “chambre” ;
  • La toile extérieure (en polyester, enduit de polyuréthane à l’intérieur, et équipée de deux ouvertures à fermetures éclairs) recouvre la “chambre” et deux espaces de rangement sans tapis de sol (absides).

Remarque : Nous sommes deux voyageurs, mais nous avons choisi une tente trois places, sur les conseils des utilisateurs, pour pouvoir ranger nos affaires à l’intérieur de la “chambre”, les espaces de rangement ne comportant pas de tapis de sol.

Habitabilité

La “chambre” a une largeur maximale de 180 cm et une longueur maximale de 215 cm (maximales, car il pourrait arriver que vous deviez installer la tente dans de plus petits espaces, notamment en forêt).

Cela permet d’assurer un espace de 60 cm de large par personne, de 215 cm de long pour la personne occupant la place centrale et d’environ 175 cm pour les autres. Pour mieux situer ces dimensions, on peut les comparer à celles d’un matelas de lit une place standard : 90 x 190 cm. Ainsi, pour trois personnes l’espace est assez réduit, et la tente pourra se révéler peu confortable sur le long terme, surtout si vos matelas sont épais.

Si vous envisagez un long voyage, de plus d’une semaine, nous vous conseillons de choisir cette tente pour deux voyageurs uniquement (et en règle général, pour les tentes de bivouac compactes, de choisir une tente avec une place de plus que le nombre de voyageurs).

Tente Quechua Forclaz 3 intérieur

Dans la tente : nos deux tapis en mousse et le matériel au fond (source : En Echappée)

Lors de nos voyages, nous réservions une place dans la “chambre” pour notre équipement (le contenu des sacoches et nos sacs), ce qui permettait de nous organiser dans la tente, d’avoir nos affaires à portée de main et de nous sentir chez nous.

Montage / Démontage

Une bonne surprise venant de cette tente très classique avec arceaux et piquets (“sardines”) : le montage est très simple et bien illustré par le mode d’emploi imprimé sur l’étiquette de la housse. En moins de 10 minutes la tente est montée (ce qui n’est pas très rapide, mais convenable pour un montage traditionnel) :

  • Dépliez la tente et déployez-la au sol, le tapis de sol prend forme : quelques secondes ;
  • Faites glisser les arceaux dans les fentes prévues, en commençant par l’arc le plus petit : de 3 à 5 minutes ;
  • Plantez les piquets dans les boucles prévues, en commençant par la toile devant le petit arc, puis la toile derrière le grand arc, pour finir par fixer les côtés (aux pieds des arceaux) : de 3 à 5 minutes.

Le démontage est aussi très simple et prend moins de 10 minutes. Nous vous conseillons de bien observer la manière dont la tente est pliée, la première fois que vous la sortez de sa housse. Cela vous facilitera la vie au moment de la replier pour la ranger. Notre astuce : prenez des photos du dépliage de la tente.

Remarque : Cette tente est prévue pour abriter 3 personnes et est donc assez volumineuse. Elle est assez difficile à monter seul, notamment au moment d’arquer le plus grand arceau (Lucie n’a pas réussi à monter la tente toute seule). En revanche, la tente est facilement démontable par une seule personne (là, elle a réussi plusieurs fois 😉 ).

Très enthousiastes, vous avez déplié votre tente trop vite et vous ne savez plus comment la replier ? Pas de problème ! Servez-vous de nos photos 🙂

Montage tente Quechua Forclaz 3

1. Retirez arceaux et piquets, puis étalez la tente au sol (source : En Echappée)

Montage tente Quechua Forclaz 3

2. Ramenez la toile au centre (source : En Echappée)

Montage tente Quechua Forclaz 3

3. Repliez le pan gauche du tapis sur la toile (en bourrant bien la toile en dessous), puis le pan droit par dessus. Enroulez dans le sens de la longueur (source : En Echappée)

Housse tente Quechua Forclaz 3

4. Rangez la tente dans sa housse (source : En Echappée)

Remarque importante : Du fait de son montage traditionnel (avec “sardines”), la tente n’est pas auto-portante. C’est à dire que sans les “sardines”, la tente ne se tient pas. Cela peut s’avérer handicapant si vous prévoyez de camper sur des plages de sable, ce qui nous est arrivé en Suède, ou sur des terrains très durs (sol granitique par exemple).

Transport

La tente se range dans une housse/sac compacte (44 x 19 x 19 cm) et comporte des poignées.

Les dimensions du sac permettent aisément de fixer la tente sur le porte-bagage arrière, avec de la corde ou des sangles par exemple.

Quechua Forclaz 3 voyage à vélo bivouac

Exemple de fixation, avec corde, de la tente sur la sacoche arrière (source : En Echappée)

Imperméabilité

Pendant notre voyage d’un mois en Scandinavie, nous avons vécu plusieurs épisodes pluvieux, notamment une semaine d’averses continues et puissantes.

Heureusement, la toile extérieure (en polyester enduit de polyuréthane à l’intérieur) et les coutures (étanchées par bandes thermocollées) ont parfaitement remplies leur mission d’imperméabilité et nous n’avons pas subi d’infiltrations d’eau dans la tente. 

Le tapis de sol (en polyéthylène 120 g/m²) nous a paru imperméable, mais transmettait une sensation de froid. Nous placions donc une couverture de survie sur le tapis de sol pour augmenter l’isolation, ce qui s’est avéré être une bonne technique.

Quechua Forclaz 3 imperméabilité

Il a plu, le sol est mouillé, mais pas sous la tente ! (source : En Echappée)

Aération

L’aération de la tente se fait grâce à deux moustiquaires sur les parties latérales de la toile intérieure (“chambre”). L’air peut circuler sous la toile extérieure grâce à une ventilation aux pieds et une à l’avant du double toit. La toile intérieure est constituée de tissu déperlant, pour empêcher les gouttes de condensation d’entrer dans l’habitacle.

Notre ressenti : Nous avons été très agréablement surpris par la quasi-absence d’humidité dans la tente le matin (alors que nous campions dans la forêt et que nous étions deux dans cet espace réduit) !

L’aération est bonne (on ressent peut-être même un peu trop de courant d’air entre les deux moustiquaires, mais c’est mieux une fois couchés) et le tissu déperlant a rempli sa mission pendant tout notre mois de voyage.

Qualité / Solidité / résistance au vent

Qualité :

La tente présente un bon rapport qualité-prix : les toiles et le tapis de sol sont imperméables, la toile intérieure permet une bonne aération et empêche la condensation. La toile extérieure a subi un petit accroc dans le bas de la tente, mais il ne s’est pas élargit au cours de notre voyage.

Le défaut majeur réside selon nous dans les finitions : la fermeture éclair de la housse/sac de rangement s’est cassée à une semaine de la fin de notre voyage et quelques fils pendaient au niveau de la fermeture éclair d’une des portes intérieures (sans gravité cependant).

Solidité :

Avant notre départ, nous avions peur que les arceaux en fibre de verre se cassent facilement. Finalement, après un mois d’utilisation quotidienne, tous les arceaux sont restés intacts, malgré des flexions répétées.

Les piquets (“sardines”) en acier 5 mm ont tendance à se tordre un peu lorsqu’ils rencontrent des obstacles rocheux dans le sol.

Résistance au vent :

Nous ne sommes pas en mesure de donner un avis très éclairé sur ce point. Une nuit ou deux, le vent était assez puissant, mais sans être une tempête. Nous n’avions pas mis toutes les sardines, mais la tente n’a pas bougé.

Bilan

Pendant notre mois de voyage à vélo en Scandinavie, la tente Forclaz 3 de Quechua :

  • À fait office de logement confortable ;
  • Est restée imperméable et bien aérée ;
  • Est restée fonctionnelle (et resservira !).

C’est une tente bien adaptée pour des voyageurs petit-budget qui veulent tout de même bénéficier d’un peu de confort en camping. Nous la recommandons !

Test de la tente Forclaz 3 de Quechua, pour deux voyageurs et pour un mois d’utilisation intensive
Les Plus Les Moins
Habitabilité : utilisée pour 2 personnes, la tente est très spacieuse et confortable Non auto-portante : ne peut pas être montée sur du sable ou un sol en pierre                       
Imperméable et bien aérée : aucune humidité ressentie pour 1 mois d’utilisation quotidienne Plutôt lente à monter et à démonter, même si ces opérations sont simples
Bon rapport qualité-prix : la tente a tenu ses promesses et est toujours en bon état Lourde : 4,3 kg

Voilà pour cet article de Test de la tente Forclaz 3 de Quechua. Pour précision, cet article n’est pas sponsorisé et nous l’avons écrit de manière indépendante et sincère, pour vous donner notre avis sur cette tente que nous avons bien étrennée.

Vous avez un avis différent ou complémentaire à propos de cette tente ? N’hésitez pas à le partager en commentaire !

À bientôt sur En Echappée !

 

Recherches utilisées pour trouver cet article : liste des toiles quechua, quechua forclaz 2 test, tente quechua forclaz 3


Maxime et Lucie En Echappée
On est tous les deux des passionnés de voyage, débutants dans le voyage à vélo et très curieux à ce sujet. Suivez sur ce blog nos voyages à vélo, et découvrez nos rencontres, inspirations et conseils pour préparer les vôtres ! Le blog évoluera au fil de nos découvertes cyclistes et de nos rencontres. Notre projet est de vous livrer nos expériences, mais aussi de donner de la voix aux autres voyageurs pour compléter nos avis. Alors, débutants ou confirmés, suivez-nous et partez avec nous en échappée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

 

 

 

 

Rejoignez-nous sur Facebook ! :-)