Highlands trip, jours 8 à 10 : d’Inverness à l’île de Skye par le Loch Ness (162 km)

loch ness en echappee

Une échappée au Loch Ness (source : Richard Bååth)

Les carnets de route en Ecosse continuent avec les jours 8, 9 et 10 entre Inverness et l’Île de Skye, en passant par le Loch Ness !

Les grandes lignes de l’étape

Itinéraire
  • Achat d’une carte routière des îles de l’Ouest échelle 1:250 000 dans une station service
  • Route 7 en sortie d’Inverness, puis route 78. A87 pour rejoindre Skye. B8083 pour Elgol.
Km et dénivelé
  • 162 km
  • +1826 m / -1805 m
Type de routes
  • Pistes cyclables
  • Routes de campagne
  • Grosse route (A87)
Hébergements
  • Camping
  • Bivouac sauvage
inverness loch ness ile de skye

La carte de l’étape (source : Ridewithgps)

Jour 8 : Inverness – Fort Augustus (54 km)

Départ tranquille de chez Susan et Fernando. Nous petit-déjeunons avec ce dernier qui a adopté le régime local : œufs et porridge. Nous passons par Velocity Cafe, qui est sur notre route, prendre une dernière boisson et remercier une dernière fois Susan pour son accueil.

champs dores inverness

Futur whisky ? (source : En Echappée)

Peu après Inverness, nous abandonnons la route 7 pour la route 78. Le climat est humide, il fait gris et il pleuvra par alternance une bonne partie de la journée. Nous roulons au milieu de paysages ruraux. Etendues dorées dans la grisaille ambiante… et soudainement, le Loch Ness apparaît devant nous ! Blanc, comme un miroir entre ses rives montagneuses.

loch ness arrivee

Arrivée sur le Loch Ness (source : En Echappée)

Nous le longeons par la rive Est, la moins touristique et donc la plus calme (d’ailleurs choisie par le réseau des véloroutes nationales), d’abord dans les arbres, puis au bord du lac, un peu en hauteur. Une pause en contre-bas nous donne le temps de nous laisser bercer par les vaguelettes du lac.

loch ness arrivee

Sur la rive Est du Loch (source : En Echappée)

À Foyers, une cascade est indiquée. Il faut marcher 300 mètres dans la forêt pour arriver devant un spectaculaire canyon. La cascade s’annonce très en amont par le tumulte de l’eau qui chute. Un incroyable débit couleur crème se déverse soixante mètres plus bas, au milieu d’une brume qui se mêle à la pluie et des arbres qui poussent à la verticale sur le bords du canyon.

foyers waterfall

La cascade de Foyers (source : En Echappée)

En remontant du point d’observation de la cascade, je vois Maxime qui a sympathisé avec un voyageur à vélo en solitaire. Richard, 33 ans, est Suédois et roule dans la même direction que nous aujourd’hui. Nous décidons de faire le trajet ensemble jusqu’à Fort Augustus. Le trajet, bien que pluvieux et escarpé, se fait facilement en compagnie de notre ami qui transforme une partie de l’après-midi en séance photo !

rencontre cyclo loch ness

Séance photo au Loch Ness (source : En Echappée)

En haut d’une interminable colline, nous admirons un paysage de montagnes torturé, aux teintes vertes et pourpre sous le ciel chargé de nuages sombres. La route toute droite et luisante de pluie ajoute à la poésie de ce décor puissant.

paysage torture ecosse loch ness

Un tableau puissant (source : En Echappée)

En contre-bas de la colline, après une folle descente, un tableau enchanteur nous attend : un lac en hauteur, à 300 mètres, à la surface lisse et brillante comme du verre, s’étale presqu’au niveau de la route. Un petit îlot en son centre semble se dédoubler sur ses eaux imperturbées avec lesquelles le ciel gris se confond.

lac en hauteur loch ness

Un joyau ! (source : En Echappée)

À Fort Augustus, fatigués et trempés, nous optons pour le camping et une bonne douche chaude, avant une petite bière avec Richard au pub local. Le village est propret et charmant avec ses écluses sur le Canal Calédonien. La pluie a cessé et nous contemplons de belles lumières de fin de journée sur les eaux calmes du canal.

fort augustus

Les écluses de Fort Augustus (source : En Echappée)

Jour 9 : Fort Augustus – River Shiel (48 km)

Il fait beau ce matin et nous partageons un petit déjeuner avec Richard. Nous lui souhaitons une bonne suite de voyage : il part vers l’Irlande du Nord, puis roulera en Afrique pendant un an (mettant en pause sa carrière de capitaine de ferry).

Quelques instants après son départ, il pleut à verse et nous attendons une heure dans la tente que cela se calme avant de tout ranger. Nous longeons le Canal Calédonien où de nombreux bateaux de plaisance attendent pour passer les écluses. Une belle route blanche au milieu des montagnes.

canal caledonien

Chemin de halage du Canal Calédonien (source : En Echappée)

À Bridge of Oich, nous quittons le canal pour longer désormais le Loch Oich sur l’A87, une grosse route que nous ne quitterons pas jusqu’à l’île de Skye (la seule route pour y parvenir). La route est fréquentée et assez étroite jusqu’à Bun Loyne. Le relief est prononcé. Nous longeons tour à tour les Lochs Garry, Loyne et Cluanie. À Cluanie, nous profitons de la seule auberge (et seul îlot de civilisation) aux alentours pour prendre un dîner chaud avant de repartir.

le long des lochs ecosse

Le long des Lochs (source : En Echappée)

Dans le Glen Shiel, le paysage de montagne prend une unique couleur, le vert. Un vert monochrome et vif. Nous montons le camp au bord de la rivière Shiel, dans un décor majestueux, la chaîne de montagnes des Five Sisters au loin dans la brume, mais un vrai repère de midges ! Une fois dans la tente, hors de question d’en sortir avant le matin !

bivouac glen shiel

Bivouac sauvage au bord de River Shiel (source : En Echappée)

Jour 10 : River Shiel – vers Elgol : l’arrivée sur Skye (60 km)

Le camp est plié sous une nuée de midges qui s’infiltrent partout dans nos vêtements et parviennent même à nous avoir au visage malgré nos moustiquaires spéciales (nous sommes tout de même heureux de les avoir pour limiter les dégâts).

midges tente ecosse

Les midges nous attendent ! (source : En Echappée)

Le Glen Shiel est toujours du même vert. Nous le quittons pour les berges du Loch Duich, jusqu’à Dornie, juste avant laquelle nous nous arrêtons pour contempler le château d’Eilean Donan, ses toits crénelés, sa tour de château fort et son pont de pierres.

Eilean Donan Castle

Eilean Donan Castle (source : En Echappée)

Alors que nous roulons le long du Loch Ash, j’arrête Maxime brusquement “Regarde, un phoque dans l’eau !”. Il le manque de peu, mais la nature nous offre de voir un dauphin. Vision furtive et gracieuse !

Nous arrivons au pont pour l’île de Skye et admirons d’un côté le Loch et ses bateaux, les petites maisons blanches du port de Kyleakin, et de l’autre un tableau en nuances de bleu : la mer, la montagne, la brume au loin.

vue du pont de skye cote kyleakin

Vue du pont de Skye (source : En Echappée)

vue du pont de skye paysage bleu

Le bleu de Skye (source : En Echappée)

Arrivés sur Skye, nous nous arrêtons pour décider de la suite de l’itinéraire. Nous pensions aller jusqu’à la capitale de l’île, Portree, mais l’A87, l’unique route proposée, nous pèse. Nous choisissons plutôt de la quitter à Broadford et de faire un aller-retour pour Elgol, miniscule port d’où nous pourrons contempler les Cuillin Hills.

Nous roulons sous la pluie jusqu’à Broadford où nous trouvons la B8083 pour Elgol. Nous bivouaquons après 2 kilomètres sur cette jolie route, en haut d’une colline, dans une prairie où paissent des moutons en liberté. La soirée est animée par une tempête qui secoue la tente en tous sens comme un radeau en pleine mer. Mais la tente tient et nous passons le temps en bouquinant.

bivouac sauvage ecosse skye

Bivouac entre Broadford et Elgol (source : En Echappée)


Nous espérons que ces carnets vous ont plu ! Nous avons trouvé les paysages superbes dans cette région et les photos vous en donnent un bel aperçu 😀

Si vous appréciez En Echappée, n’hésitez pas à vous inscrire à notre newsletter pour recevoir des nouvelles du blog par mail ! C’est tout simple, il suffit de nous confier votre prénom et votre adresse mail dans l’encadré prévu sous l’article ! En bonus, vous recevrez notre guide “Mon voyage à vélo pas cher !”, basé sur notre expérience 🙂

À la semaine prochaine pour un nouveau carnet !


Maxime et Lucie En Echappée
On est tous les deux des passionnés de voyage, débutants dans le voyage à vélo et très curieux à ce sujet. Suivez sur ce blog nos voyages à vélo, et découvrez nos rencontres, inspirations et conseils pour préparer les vôtres ! Le blog évoluera au fil de nos découvertes cyclistes et de nos rencontres. Notre projet est de vous livrer nos expériences, mais aussi de donner de la voix aux autres voyageurs pour compléter nos avis. Alors, débutants ou confirmés, suivez-nous et partez avec nous en échappée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

 

 

 

 

Rejoignez-nous sur Facebook ! :-)