[Photos] Bilan du voyage « Objectif Russie » : l’état des routes.

Route en galet et gravier

On vous promet, c’était une des pires ! (source : En Echappée)

À quoi ressemblaient les routes lors du voyage “Objectif Russie” ? Pour répondre à cette question, Maxime a ressorti les photos des routes allemandes, polonaises, lituaniennes, lettones, estoniennes et russes sur lesquelles lui et Alexandre ont roulé. Si vous envisagez de voyager un jour dans ces pays, découvrez à quoi elles ressemblent !

Voici le sommaire de cet article (cliquez sur les titres pour accéder aux paragraphes) :

Voyager à vélo sur les routes d’Allemagne (région de Berlin)

Itinéraire voyage à vélo en Allemagne

Notre itinéraire en Allemagne (source : ridewithgps)

Itinéraire détaillé : Berlin – Furstenwalde – Seelow – Kostrzyn nad Odra

À Berlin, nous avons cherché la route EuroVelo 2 « la Véloroute des capitales », qui part ensuite vers Poznań et Varsovie, nos prochaines villes. Cependant, à l’office de tourisme, ils n’avaient jamais entendu parler de l’EuroVelo 2, tout comme Micky, le voyageur à vélo berlinois qui nous hébergeait. Jusqu’à Poznań pourtant, cette route EuroVelo est marquée comme “réalisée” sur le site officiel. Nous décidons donc de suivre Google Maps jusqu’à Kostrzyn nad Odrą, à la frontière polonaise.

Dans la partie Est de Berlin, nous trouvons facilement une large piste cyclable double, séparée et goudronnée. Après être sortis de la ville, nous suivons des petites routes de campagne goudronnées, ainsi que des voies vertes goudronnées ou en briques, traversant forêts et champs. Sur la fin, comme la voie verte prend des détours, nous coupons et atterrissons sur un large axe routier sans piste cyclable jusqu’à la frontière.

Piste cyclable à la sortie Est de Berlin

Piste cyclable à la sortie Est de Berlin (source : En Echappée)

Voie verte dans la forêt, vélo en Allemagne

Voie verte dans la forêt (source : En Echappée)

Voie verte dans les champs, vélo en Allemagne

Voie verte dans les champs (source : En Echappée)

Route avant la frontière polonaise, vélo en Allemagne

Route avant la frontière polonaise (source: En Echappée)

Voyager à vélo sur les routes de Pologne

Itinéraire voyage à vélo en Pologne

Notre itinéraire en Pologne (source : ridewithgps)

Itinéraire détaillé : Kostrzyn – Witnica – Gorzów Wielkopolski – Skwierzyna – Rokitno – Lubikowo – Lubikowo – Pszczew – Silna – Stara Jablonka – Trzciel – Bolewice – Lwówek – Pniewy – Rumianek – Lusowo – Batarowo – Poznań – Pobiedziska – Gniezno – Trzemszno – Strzelno – Kruswica – Włocławek – Dąb Polski – Płock – Słupno – Czosnów – Łomianki – Varsovie – Nieporęt – Cisie – Wyszków – Nagoszewka – Ostrow Mazowiecka – Śniadowo – Łomża – Stawiski – Szczuczyn – Grajewo – Rajgród – Netta Pierwsza – Netta Druga – Augustów – Przewięź – Frącki – Giby – Ogrodniki – Lazdijai

La Pologne est le pays dans lequel nous avons roulé le plus longtemps : pas loin de 850 kilomètres, soit plus d’un tiers du voyage. Voici les différents types de routes que nous avons rencontrées lors de notre itinéraire, par ordre de fréquence.

Les routes sur lesquelles nous avons roulé le plus souvent sont :

  • De larges axes goudronnées sans piste cyclable, mais avec souvent (mais pas toujours) une bande latérale suffisamment large pour y rouler. Ces routes sont assez fréquentées par les camions, ce qui n’est pas le plus agréable. Lorsqu’il faut enchaîner les kilomètres, elles sont cependant de loin les plus roulantes et efficaces ;
Large axe sans bande latérale en Pologne

Large axe sans bande latérale (source : En Echappée)

Large axe avec bande latérale en Pologne

Large axe avec bande latérale (source : En Echappée)

  • Des routes goudronnées de campagne ou de village, avec un goudron de qualité variable. Moins roulant que les  grands axes, mais beaucoup plus agréables ;
Route de campagne en Pologne

Route de campagne (source : En Echappée)

Route goudronnée de village en Pologne

Route goudronnée de village (source : En Echappée)

  • Des trottoirs cyclables doubles, en brique, séparés des routes. Nous avons rapidement arrêté de les prendre car cela se révélait assez insupportable : les briques ne sont pas roulantes et à chaque habitation, un bateau abrupt nous forçait à ralentir et à rentrer en choc contre le trottoir suivant.
Trottoir cyclable en brique en Pologne

Trottoir cyclable en brique (source : En Echappée)

Nous avons aussi roulé sur ce type de route :

  • Des pistes cyclables doubles séparées des routes. SI les routes étaient bien goudronnées, les pistes cyclables étaient parfois de qualité impeccable, mais souvent avec du goudron défoncé ;
Piste cyclable double séparée en Pologne

Piste cyclable double séparée (source : En Echappée)

  • Des sentiers sablonneux en forêt. Ces sentiers étaient très difficiles à pratiquer avec des pneus lisses : la roue arrière glissait à chaque coup de pédale dans certaines sections.
Sentier sablonneux en forêt en Pologne

Sentier sablonneux en forêt (source : En Echappée)

Nous avons parfois roulé sur ce type de route :

  • Route en galet et gravier : un des pires revêtements possible pour rouler ;
Route en galet et gravier en Pologne

Route en galet et gravier (source : En Echappée)

  • Rocade à quatre voies ;
Rocade à quatre voies en Pologne

Rocade à quatre voies (source : En Echappée)

  • Sentier de cailloux traversant une forêt, qui nous a amené à une crevaison.
Sentier de cailloux en forêt en Pologne

Sentier de cailloux en forêt (source : En Echappée)

Rouler en vélo à Varsovie

À Varsovie, nous avons roulé sur les types de routes suivants :

  • Quatre voies à l’entrée de Varsovie avec une énorme bande sur le côté où nous doublions les voitures embouteillées. Mais soudainement, la bande disparaît et il faut réussir à trouver un chemin alternatif ;
Entrer sur Varsovie à vélo

Entrer sur Varsovie à vélo (source : En Echappée)

  • Routes pavées dans la vieille ville ;
Routes pavées dans la vieille ville de Varsovie

Routes pavées dans la vieille ville (source : En Echappée)

  • De nombreuses pistes cyclables goudronnées ou en brique dans le reste de la ville.
Piste cyclable goudronnée à Varsovie

Piste cyclable goudronnée (source : En Echappée)

Voyager à vélo sur les routes de Lituanie

Itinéraire voyage à vélo en Lituanie

Notre itinéraire en Lituanie (source : ridewithgps)

Itinéraire détaillé : Lazdijai – Sutrė – Meteliai – Seirijai- Alytus – Dargužiai – Vilnius – Molėtai – Juškonys – Anykščiai – Svėdasai – Kupiškis – Vabalninkas – Kratiškiai – Biržai – Skaistkalne

En Lituanie, nous avons surtout pédalé sur des routes bien goudronnées et sans piste cyclable. Il y avait souvent une bande assez large sur le côté, mais elle était parfois défoncée sur les bords. Nous avons aussi beaucoup roulé sur des routes de campagne ou de village. Celles-ci étaient très agréables car elles étaient peu fréquentées et les paysages étaient variés. Cependant, le goudron était généralement de mauvaise qualité. Enfin, nous avons aussi roulé sur des routes goudronnées assez étroites car leurs bords étaient défoncés et avaient perdus du terrain sur la terre et les cailloux.

Route lituanienne

Route lituanienne (source : En Echappée)

Route lituanienne

Route lituanienne (source : En Echappée)

Route lituanienne

Route lituanienne (source : En Echappée)

Route lituanienne

Route lituanienne (source : En Echappée)

Voyager à vélo sur les routes de Lettonie

Itinéraire voyage à vélo en Lettonie

Notre itinéraire en Lettonie (source : ridewithgps)

Skaistkalne – Vecumnieki – Mezvidi – Riga – Ādaži – Saulkrasti – Dunte – Tuja – Ainaži – Ikla

Entre la frontière lettone et Riga (ce qui n’a représenté qu’une seule étape) nous avons rencontré dans l’ordre :

  • Une route goudronnée de village, avec du goudron en mauvais état ;
Route goudronnée de village en Lettonie

Route goudronnée de village (source : En Echappée)

  • Une longue route très large en terre battue pour cause de travaux ;
Une longue route très large en Lettonie

Longue route très large (source : En Echappée)

  • Une route goudronnée sans piste cyclable.

Rouler en vélo à Riga

À Riga, nous avons roulé sur les types de routes suivants :

  • Une piste cyclable séparée, en goudron de mauvaise qualité, à l’entrée de la ville ;
Piste cyclable séparée en Lettonie

Piste cyclable séparée (source : En Echappée)

  • Des routes pavées, en galets ou en pierre dans la vieille ville, qui représente une grosse proportion de Riga ;
Route pavée à Riga

Route pavée (source : En Echappée)

  • Des routes goudronnées.
Route goudronnée à Riga

Route goudronnée (source : En Echappée)

Les routes de l’EuroVelo 13 en Lettonie

En sortant de Riga par la route de Tallinn, nous avons trouvé au bout de trente kilomètres le balisage de l’EuroVelo 13. Le balisage était bon, mais parfois difficile à interpréter car assez maigre.

Entre Riga à Ainaži (frontière Lettonie-Estonie), nous avons roulé sur l’EuroVelo 13 et avons rencontré les types de routes suivants, par ordre de fréquence :

  • Des routes en terre battue : finalement assez roulantes, et passant autour des paysages variées de la mer Baltique ;
Route en terre battue le long de la mer Baltique en Lettonie sur l'Eurovelo 13

Route en terre battue le long de la mer Baltique (source : En Echappée)

Route en terre battue le long de la mer Baltique en Lettonie sur l'Eurovelo 13

Route en terre battue le long de la mer Baltique (source : En Echappée)

  • Des pistes cyclables doubles séparées bien goudronnées ;
Piste cyclable double séparée en Lettonie sur l'Eurovelo 13

Piste cyclable double séparée (source : En Echappée)

  • Des routes goudronnées de campagne ;
Route goudronnée de campagne en Lettonie sur l'Eurovelo 13

Route goudronnée de campagne (source : En Echappée)

  • Des larges routes goudronnées sans bande latérale ;
Large route goudronnée sans bande latérale en Lettonie sur l'Eurovelo 13

Large route goudronnée sans bande latérale (source : En Echappée)

  • Des routes sablonneuses en tôle ondulée : ce sont parmi les pires moments que nous avons passés sur le vélo lors du voyage. C’était quasiment impraticable avec nos VTC à pneus lisses : nous avancions à moins de 10 km/h avec une vigilance extrême pour ne pas tomber. (J’ai alors mesuré le courage d’Etienne Hoarau, l’auteur du livre « À contre-pied » : handicapé des jambes, il a roulé avec un vélo droit sur des portions interminables de ces routes de sable en tôle ondulée… impressionnant !) ;
Route sablonneuse en tôle ondulée en Lettonie sur l'Eurovelo 13

Route sablonneuse en tôle ondulée (source : En Echappée)

  • Des larges routes goudronnées avec bandes latérales ;
Route goudronnée avec bandes latérales en Lettonie sur l'Eurovelo 13

Route goudronnée avec bandes latérales (source : En Echappée)

  • Des routes au goudron légèrement défoncé.
Route au goudron légèrement défoncé en Lettonie sur l'Eurovelo 13

Route au goudron légèrement défoncé (source : En Echappée)

En résumé, l’EuroVelo 13 en Lettonie était dans l’ensemble très agréable et nous a permis d’emprunter des petites routes peu fréquentées et des pistes cyclables. Côté paysages, c’était superbe : la mer Baltique plus proche que jamais, la belle campagne lettone, quelques villages rustiques, des découvertes architecturales étonnantes : statue de la libération, manoir « hanté »… Cependant, le passage très compliqué de plusieurs kilomètres en sable-tôle ondulée gâche un peu notre souvenir sur cet EuroVelo, surtout pour Alexandre qui s’imaginait qu’EuroVelo rimait avec revêtements adaptés aux vélos.

Voyager à vélo sur les routes d’Estonie

Itinéraire voyage à vélo en Estonie

Notre itinéraire en Estonie (source : ridewithgps)

Itinéraire détaillé : Ikla – Majaka – Reiu – Pärnu – Haiba – Tallinn – Iru – Kallavere – Jägala-Joa – Palmse – Eisma – Kunda – Voka – Narva

Dès la frontière estonienne traversée à Ainaži, nous avons trouvé le balisage de l’EuroVelo 10, que nous avons suivi jusqu’à Pärnu (le long de la mer Baltique). Puis par manque de temps, nous avons coupé dans les terres (principalement de nuit) entre Pärnu et Tallinn. Enfin, nous avons suivi l’EuroVelo 10 entre Tallinn et Narva (frontière Estonie-Russie). Sur cette dernière portion, nous n’avons suivi le balisage que partiellement. Toujours par manque de temps, malheureusement, nous ne suivions pas la côte sur chaque presqu’île comme l’itinéraire le suggère. Il nous est aussi arrivé de perdre le balisage, alors que nous essayions pourtant de faire attention aux pancartes !

Ressource : la carte des routes cyclistes estoniennes (EuroVelo 10 = route 1)

Entre Pärnu et Tallinn (en-dehors de l’EuroVelo), nous avons emprunté exclusivement un large axe routier fréquenté par des camions, mais avec une bande latérale suffisamment large pour que cela soit sécurisé, même en pleine nuit. Côté paysage, cette portion présente assez peu d’intérêt.

Route en ligne droite avec bande latérale entre Pärnu et Tallinn

Route en ligne droite avec bande latérale entre Pärnu et Tallinn (source : En Echappée)

Route en ligne droite avec bande latérale entre Pärnu et Tallinn

Route en ligne droite avec bande latérale entre Pärnu et Tallinn (source : En Echappée)

Les routes de l’EuroVelo 10 en Estonie

Sur l’EuroVelo 10 entre Ikla et Pärnu, nous avons surtout roulé sur de nombreuses routes de campagne ou de village, souvent bien goudronnés. Nous avons aussi un peu roulé sur des routes larges goudronnées et avec des bandes latérales suffisamment larges. Il y avait ici aussi fort à voir autour de la route entre les « trous de hobbits », le « drakkarrêt de bus » et les vastes forêts de pins.

Route de campagne EuroVelo 10 Estonie

Route de campagne (source : En Echappée)

Route de campagne EuroVelo 10 Estonie

Route de campagne (source : En Echappée)

Large route avec bande latérale EuroVelo 10 Estonie

Large route avec bande latérale (source : En Echappée)

En sortant de Tallinn, l’EuroVelo 10 nous fait emprunter une large piste cyclable double goudronnée, séparée de la route et longeant la mer Baltique. Nous avons ensuite principalement roulé sur des routes de campagne correctement goudronnée. Nous avons aussi beaucoup roulé sur des sentiers en terre praticables malgré caillasses et crevasses. En quittant l’EuroVelo, nous nous sommes retrouvés sur des routes plus larges avec parfois une bande sur le côté.

Large piste cyclable longeant la Baltique à la sortie de Tallinn sur l'EuroVelo 10

Large piste cyclable longeant la Baltique à la sortie de Tallinn (source : En Echappée)

Route de campagne EuroVelo 10 Estonie

Route de campagne (source : En Echappée)

Sentier en terre EuroVelo 10 Estonie

Sentier en terre (source : En Echappée)

Sentier en terre EuroVelo 10 Estonie

Sentier en terre (source : En Echappée)

L’EuroVelo 10 en Estonie : on recommande !

Voyager à vélo sur les routes de Russie (région de Saint-Pétersbourg)

Itinéraire voyage à vélo en Russie

Notre itinéraire en Russie (source : ridewithgps)

Narva – Kingisepp – Kuty – Saint-Pétersbourg

Si l’EuroVelo continue théoriquement jusqu’à Saint-Pétersbourg, toute trace de balisage a disparu à la frontière. Après le passage de celle-ci à Narva, nous avons suivi la route pour Saint-Pétersbourg, une immense ligne droite goudronnée fréquentée par des voitures fumantes et puantes n’ayant pas besoin de respecter la norme anti-pollution de l’Union Européenne. Le marquage au sol sur cette large route n’existe pas sur les premiers kilomètres, puis apparaît pour découvrir une quatre voies. Les voitures nous dépassaient par la voie de gauche et nous avions la voie de droite pour nous tout seuls. À Kingisepp, la seule ville sur l’itinéraire, nous empruntons une large route de ville. Pour la suite et jusqu’à la très étendue banlieue de Saint-Pétersbourg, nous avons roulé sur une large route goudronnée avec une bande latérale suffisamment large.

Route russe sans marquage au sol

Route russe sans marquage au sol (source : En Echappée)

Route russe

Route russe (source : En Echappée)

Rouler en vélo à Saint-Pétersbourg

L’entrée dans la banlieue de Saint-Pétersbourg est compliquée à cause d’un trafic énorme et pollué au milieu d’énormes voies qui se rejoignent. Quelques portions sont plus agréables et avec des trottoirs larges sur lesquels on peut rouler.

Trottoir large dans la banlieue de Saint-Pétersbourg

Trottoir large dans la banlieue de Saint-Pétersbourg (source : En Echappée)

Trafic à l'entrée de Saint-Pétersbourg

Trafic à l’entrée de Saint-Pétersbourg (source : En Echappée)

À Saint-Pétersbourg, bien que le vélo soit pratique pour se déplacer dans cette large ville, je ne recommande pas trop de rouler avec dans cette dangereuse cité. Il y a beaucoup de trafic, qui est assez sauvage comparé aux standards français. Le stationnement, lui aussi est anarchique. Même s’il existe des petites routes, notamment le long des canaux, il y a de très larges routes qui traversent le centre-ville : des 2×2, 2×3, voire 2×4 voies. C’est d’ailleurs sur une de ces 2×4 voies que j’ai eu un accident avec une voiture qui m’a doublé et pilé, en allant à l’aéroport.

Route à Saint-Pétersbourg

Route à Saint-Pétersbourg (source : En Echappée)

Stationnement anarchique à Saint-Pétersbourg

Stationnement anarchique à Saint-Pétersbourg (source : En Echappée)

On espère que cet article vous a été utile si vous prévoyez de rouler dans ces coins-là ! 🙂

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à nous rejoindre sur Facebook et Twitter !


Maxime et Lucie En Echappée
On est tous les deux des passionnés de voyage, débutants dans le voyage à vélo et très curieux à ce sujet. Suivez sur ce blog nos voyages à vélo, et découvrez nos rencontres, inspirations et conseils pour préparer les vôtres ! Le blog évoluera au fil de nos découvertes cyclistes et de nos rencontres. Notre projet est de vous livrer nos expériences, mais aussi de donner de la voix aux autres voyageurs pour compléter nos avis. Alors, débutants ou confirmés, suivez-nous et partez avec nous en échappée !

3 reflexions sur “[Photos] Bilan du voyage « Objectif Russie » : l’état des routes.

  1. Pierre

    bonjour

    preparant un voyage en velo de Malaga au Cap Nord A-R j’ai eu le plaisir de lire votre site.
    Merci pour ce travail.
    bonne route

    Pierre

    Pour voir mes sites de voyages et mandoline, regarde sur Google a mandolpierre

  2. JOHN HARMSWORTH

    Bonjour Lucie, bonjour Maxime,
    j’ai eu beaucoup de plaisir à lire votre article sur les routes … c’est si vrai !
    Les pires que j’ai affrontées sont les polonaises, (la véloroute R1)..gros galets ou chemins de sable sur des kilomètres…j’en ai cassé mon porte bagages arr.
    Au plaisir de vous rencontrer un jour pour parler de notre passion !
    Amitiés cyclo
    John

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

 

 

 

 

Rejoignez-nous sur Facebook ! :-)