Bilan du voyage « Objectif Russie » : se laver en bivouac

Bol de dix centilitres d'eau pour se doucher en bivouacDix centilitres d’eau dans le bol (source : En Echappée)

Lors de notre voyage « Objectif Russie », le bivouac était omniprésent : entre chaque capitale, nous bivouaquions tous les soirs. Lors du voyage, nous passions parfois jusqu’à cinq jours entre chaque arrêt dans les villes, et donc sans vraie douche. Pendant la préparation, nous nous sommes demandés comment nous allions nous laver en bivouac.

Les problématiques pour se laver en bivouac

En bivouac, sauf si on campe à proximité d’un cours d’eau, on a des réserves d’eau limitées, et celles-ci doivent servir à boire et à cuisiner, deux choses plus importantes que se laver ! C’est vrai qu’être propre est agréable, mais il vaut mieux boire et manger, non ? Aussi, il ne reste souvent plus beaucoup d’eau allouée à la douche. Lors du voyage, nous avions trois bouteilles d’1,5 L pour deux (que nous remplissions dans la journée), aussi nous nous lavions avec seulement dix centilitres d’eau chacun, comme nous l’expliquons plus bas.

Avec beaucoup d’eau disponible, il est possible d’utiliser un système de douche solaire, où l’eau est chauffée dans un ballon souple par les rayons du soleil. Sinon, pour se laver en bivouac, c’est à l’eau froide. Cependant, la manière proposée ne mouillant que très peu le corps, cela ne pose pas de problème, même pour un grand frileux comme moi !

Quel emplacement pour se laver en bivouac ?

En bivouac lors du voyage « Objectif Russie », nous nous sommes lavés dans un lac ou dans des forêts.

Se laver dans un lac

le bivouac collectif

Bivouac à côté d’un lac en Lituanie (source : En Echappée)

Un lac, c’est l’endroit parfait pour se laver en voyage : avec de l’eau illimitée, on peut y aller à fond ! C’est également un endroit idéal pour laver ses vêtements. Par respect pour l’environnement, nous utilisons du savon bio, nous en parlons plus bas.

Se laver dans la forêt

MSR Elixir 3 en bivouac forêt

Soir de bivouac dans une forêt polonaise (source : En Echappée)

Endroit idéal pour bivouaquer et y cacher la tente, une forêt est également un endroit tranquille pour se laver. Cependant, à moins qu’un cours d’eau propre soit à proximité du lieu de bivouac, l’inconvénient principal est la rationalisation de l’eau.

Quel savon pour se doucher en bivouac ?

Dans notre article « L’astuce de grand-mère pour voyager léger : ce produit 4 en 1 que vous possédez déjà ! », nous expliquions qu’il était possible d’utiliser n’importe quel gel douche pour la douche, le shampoing, la vaisselle et la lessive. De la sorte, il est possible d’économiser de la place en n’ayant à chaque fois qu’un seul contenant de produit d’hygiène au lieu de quatre.

Cependant, pour se laver en bivouac (et cela vaut aussi pour la vaisselle et la lessive), il est nécessaire d’utiliser des produits d’hygiène biodégradables pour ne pas endommager l’environnement qui nous accueille. Aussi, nous avons utilisé le savon magique du Dr Bronner, un savon multifonction et biodégradable solide (qui existe aussi en liquide). Vous pouvez aussi utiliser le savon d’Alep, comme le suggère Alexis du blog Velo-Cyclisme.

Comment se laver en bivouac avec seulement dix centilitres d’eau?

Bol de dix centilitres d'eau pour se doucher en bivouac

Dix centilitres d’eau dans le bol (source : En Echappée)

Difficile d’imaginer comment se laver entièrement le corps et les cheveux avec seulement dix centilitres d’eau. Sans matériel adapté pour optimiser l’eau, c’est même impossible. En essayant de résoudre ce problème lors de la préparation du voyage, une solution s’est présentée à moi sur le forum randonner-léger : la fleur de douche. Une seconde solution nous a été suggérée par Maciej, notre hôte varsovien : l’éponge pour le corps.

Avec deux fleurs de douche

Fleurs de douche

Fleurs de douche : celle de gauche a été achetée à Sephora, celle de droite dans un magasin polonais (source : En Echappée)

Quelle est l’utilité de la fleur de douche ?

Pour résumer, la fleur de douche a deux avantages qui nous intéressent, en plus de son poids très faible :

  • Beaucoup s’imbiber d’eau ;
  • Beaucoup mousser.

Le protocole pour se laver en bivouac avec deux fleurs de douche

Organisation de douche en bivouac

Organisation de la douche en bivouac (source : En Echappée)

Testée et approuvée lors du voyage, voici la façon dont nous nous lavions en bivouac :

1. Installer près de soi et sur un support : un bol avec 10 cl d’eau, un savon solide, deux fleurs de douches et votre serviette micro-fibres (plus légère qu’une serviette normale). Si vous en avez, portez des tongs/claquettes pour éviter de vous salir les pieds.

2. Trempez la fleur de douche 1 dans le bol.

3. Mouillez-vous le corps (cheveux compris) avec la fleur de douche 1.

4. Trempez la fleur de douche 2 dans le bol.

5. Frottez le savon sur la fleur de douche 2.

6. Savonnez-vous en vous frottant avec la fleur de douche 2.

7. Retrempez la fleur de douche 1 dans le bol.

8. Rincez-vous le corps en le frottant avec la fleur de douche 1. Il faut alors la tremper plusieurs fois pour être correctement rincé.

9. Séchez-vous avec la serviette : vous êtes tout propre !

Pourquoi utiliser deux fleurs de douches différentes ?

N’ayant pas beaucoup d’eau claire, il ne faut pas la perdre à rincer une fleur de douche imbibée de savon. Si vous rincez la fleur de douche dans l’eau du bol, celle-ci deviendra savonneuse et vous serez obligés de la changer, pour un résultat moyen sur la fleur de douche qui sera toujours imbibée de savon. De plus, la fleur de douche ne représente que quelques grammes de plus dans les sacoches !

Aussi, utilisez deux fleurs de douches de couleur différentes pour vous rappeler du rôle de chacune pour la prochaine fois. Le savon a tendance à rester dans la fleur de douche, surtout si vous ne la rincez pas. Cela serait dommage de les inverser et de ne plus avoir de fleur de douche sans savon pour vous rincer.

Avec une éponge pour le corps

Eponge pour le corps

Eponge pour le corps : achetée dans un magasin polonais (source : En Echappée)

Même protocole mais au lieu d’utiliser deux fleurs de douches différentes, on utilise les deux côtés de l’éponge. Il faut alors faire attention à n’imprégner que la surface du côté sans savon pour se rincer. Si on l’enfonce plus, on met du savon dans l’eau.

Variante : se laver dans des toilettes

Lors du voyage, nous saisissions parfois des occasions qui se présentaient à nous pour nous laver, par exemple des toilettes de stations-services ou de restaurants.

Les toilettes idéales pour cela :

  • sont propres ;
  • possèdent un lavabo dans le cabinet (indispensable) ;
  • possèdent deux cabinets séparés (se laver peut prendre du temps et il est préférable que les autres usagers ne nous mettent pas la pression…).

Voici ce que nous faisions :

1. Arriver discrètement avec son savon et sa serviette microfibres dans les poches (pour éviter de faire une razzia sur les serviettes en papier ou sur le papier toilette),

2. Fermer à clé !

3. Se déshabiller complètement,

4. Se laver complètement avec les mains,

5. Se sécher avec sa serviette microfibres,

6. Se rhabiller,

7. Essuyer le sol un peu mouillé avec les serviettes en papier ou le papier toilette, c’est le minimum après cette douche gratuite !


Si vous vous interrogiez sur la question de l’hygiène en bivouac, nous espérons avoir répondu à vos questions, comme nous avons trouvé des réponses quand nous en avions besoin !

Et vous, comment vous lavez-vous en voyage à vélo ?

Recherches utilisées pour trouver cet article : se laver en bivouac, bivouac kayak comment se laver, comment se laver en randonnée sans eau, quest qui salit la servite quant lutisons pour essuyer notre corps??, trucs pour se laver en voyage

Maxime et Lucie En Echappée
On est tous les deux des passionnés de voyage, débutants dans le voyage à vélo et très curieux à ce sujet. Suivez sur ce blog nos voyages à vélo, et découvrez nos rencontres, inspirations et conseils pour préparer les vôtres ! Le blog évoluera au fil de nos découvertes cyclistes et de nos rencontres. Notre projet est de vous livrer nos expériences, mais aussi de donner de la voix aux autres voyageurs pour compléter nos avis. Alors, débutants ou confirmés, suivez-nous et partez avec nous en échappée !

11 reflexions sur “Bilan du voyage « Objectif Russie » : se laver en bivouac

  1. Coët

    Bonjour à vous,
    Pour la toilette j’utilise une vache à eau d’une contenance de 5 litre d’eau,pratique pour la toilette et la douche du soir,mais cela implique d’en faire le plein en fin de journée pour évité de ce trinqueballé du poids,le savon je l’achète en magasin spécialisé,il sert pour la toilette,la vaisselle,et la lessive,efficace mais un peut chère,de plus il est biodégradable,donc ont peut se laver dans une rivière…..bonne idée la fleur de douche!
    Merci pour votre blog qui est toujours intéressant à lire,Pascal.

    1. Maxime et Lucie En Echappée Auteur de l'article

      Bonjour Pascal, merci pour ce message, ça nous fait plaisir ! 🙂 La vache à eau, c’est vrai que ça a l’air pas mal ! Pour l’instant, on se contente de bouteilles d’eau que nous remplissons, mais le plastique des bouteilles ne vieillit pas très bien, notamment aux UV ! Nous changeons alors de temps en temps de bouteilles.

      À bientôt !

  2. Alexis

    J’ai également une vache à eau, cela peut-être pratique quand on sait qu’on va dormir dans un coin sans eau. Dès que l’on trouve de l’eau, on la remplie 🙂

    Sinon, je fais ça avec une serviette microfibre mais ce n’est pas pratique ! Je vais opter pour l’éponge de corps ! Pas lourd et écologique. On peut trouver ça où ?

    1. Maxime et Lucie En Echappée Auteur de l'article

      Salut Alexis !

      Oui en effet la vache à eau est pas mal utilisée par les voyageurs à vélo, pour l’instant on remplit de simples bouteilles d’eau d’un litre et demi !

      Tu peux trouver une éponge pour le corps dans les boutiques de parapharmacie/hygiène de type Sephora je pense.

      À bientôt !

  3. Survival cyclotourist

    Salut

    Je fait chauffer de l’eau soit avec mon réchaud a gaz a bois ou alcool en titane hé oui .
    Ensuite je remplit d’eau froide au 3/4 une vache a eau ortleib qui sert de aussi de douche que
    j’accroche a une branche d’arbre et en dessous une cuvette pliable si je suis pieds nu ou les croks .

  4. Survival Cyclotourist

    J’ai oublier de mentionner que la vache a eau peut servir aussi de bouillotte dans le sac de couchage si les températures sont négative dehors .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

 

 

 

 

Rejoignez-nous sur Facebook ! :-)