Jours 21, 22, 23 et 24 : De Riga à Tallinn

dans les ruelles de riga à vélo

Dans les ruelles de Riga (source : En Echappée)

Après-demain, les garçons arriveront à Saint-Pétersbourg ! Dernière étape de leur voyage à vélo d’un mois, commencé à Berlin. Leur récit de Riga à Tallinn !

Depuis début septembre, voici la progression de Maxime, Alexandre et leurs vélos sur cette petite portion du monde :

berlin-tallinn

De Berlin à Tallinn : 25 jours de vélo ! (source : Google maps)

Remarque : les cartes de cet article sont en option « piéton » car l’option « vélo » n’est pas disponible en Lettonie, ni en Estonie.

Jour 21  : Visite de Riga et Riga – Ādaži (25 km)

Nous nous levons vers midi pour aller visiter la ville et quittons l’auberge de jeunesse avec nos vélos chargés.

La veille, nous avons découvert la vie nocturne de Riga : un bar français ayant recréé « l’ambiance PMU » en Lettonie, un bar-restaurant en extérieur (avec parasols chauffants !) et un concert de folk/rock, puis le meilleur bar que nous ayons vu de toute notre vie, un bar immense sur plusieurs étages avec karaoké, petites salles avec canapé, dancefloor… On espère que nos prestations de « Belle », « Hey Jude » et « Aïsha » resteront gravées dans les cœurs de notre public !

Le midi donc, nous déjeunons dans un restaurant de nourriture lettonne. Nous avons le plaisir de découvrir qu’ils servent du pain noir et du beurre pour faire patienter  🙂

Nous visitons ensuite la vieille ville et ses monuments : le château de Riga, la cathédrale, l’église Saint-Pierre. Nous profitons aussi du parc Bastejkalns traversé par un long canal.

 le parc Bastejkalns

Le parc Bastejkalns (source : En Echappée)

Nous allons ensuite à l’esplanade et rentrons dans la grandiose église orthodoxe de Riga.

 eglise orthodoxe de riga

Eglise orthodoxe de Riga (source : En Echappée)

Vers 17 heures, nous reprenons la route. Nous avons en effet décidé de ne passer qu’une nuit à Riga, puis de repartir sur une trentaine de kilomètres et bivouaquer. Ainsi, le lendemain, nous ferons une étape allégée et pourrons profiter d’un après-midi bivouac sur une plage de la mer Baltique.

Nous quittons Riga par le Nord et profitons d’un centre commercial pour acheter une nouvelle cartouche de gaz Primus pour notre réchaud et pour réserver un vol retour Saint-Pétersbourg / Paris 10 jours à l’avance : 130 € le vol, 40 € pour le vélo et 30 € pour le bagage en soute, par personne (Air Baltic).

Lac à la sortie de Riga

Lac à la sortie de Riga (source : En Echappée)

Nous longeons quelques lacs puis trouvons un emplacement de bivouac pour la nuit.

Jour 22 : De Ādaži à Tuja (60 km)

adazi-tuja

D’Ādaži à Tuja (source : Google maps)

Villes traversées : Saulkrasti – Dunte – Tuja

Ce matin, nous avons trouvé pour la première fois un balisage d’EuroVelo ! L’EuroVelo 13 nous invite à la suivre, elle emprunte pour l’instant principalement des nationales, mais aussi des sentiers praticables, des pistes cyclables séparées et nous fait parfois passer dans de sympathiques villages.

Sur l'eurovelo 13 en Lettonie

Sur l’Eurovelo 13 en Lettonie (source : En Echappée)

paysage de l'eurovelo 13 en lettonie

Joli village sur l’Eurovelo 13 (source : En Echappée)

Finalement, elle nous emmène, via une sentier ensablé difficile à pratiquer, sur la plage où nous voyons la mer Baltique pour la première fois !

Vers 14 heures et après 60 kilomètres, nous installons notre tente sur la plage et profitons d’un après-midi détente.

Bivouac en bord de mer

Bivouac en bord de mer (source : En Echappée)

Nous réussissons à nous baigner dans la Baltique ! La plage possède un évier et des toilettes, c’est idéal et cela nous permet de faire une lessive et de nous doucher.

Le soir, après un magnifique coucher de soleil, nous rentrons dans la tente et sortons nos têtes pour admirer pendant des heures la magnifique nuit étoilée, avec un ciel complètement dégagé.

 Le coucher de soleil sur la Baltique

Le coucher de soleil sur la Baltique (source : En Echappée)

Nous avons même vus trois étoiles filantes !!!

Jour 23 : De Tuja à Haiba (201,5 km)

tuja-haiba

De Tūja à Haiba (source : Google maps)

Villes traversée : Ainaži – Majaka – Reiu – Pärnu – Haiba

Nous rangeons la tente et nos affaires en réalisant que le sable s’est incrusté partout… Bivouaquer sur la plage : une fausse bonne idée ?

L’EuroVelo 13 nous fait passer par des sentiers sympathiques à travers des villages longeant la Baltique, puis elle nous prend en traître : un sentier de sable quasiment impraticable avec nos vélos. Nous glissons à chaque coup de pédale, gardons les yeux sur le sol pour éviter les obstacles, et faisons même certaines portions à pied. Comment profiter du paysage dans ces conditions ?

 un sentier difficile sur l'eurovelo 13

Un sentier difficile sur l’Eurovelo 13 (source : En Echappée)

Nous retrouvons après plusieurs kilomètres la nationale, soulagés. Nous roulons sur cette route, qui nous propose parfois une piste cyclable séparée, et longeons la verte campagne lettone.

piste cyclable séparée sur l'eurovelo 13

Une piste cyclable bienvenue (source : En Echappée)

Avant Ainaži, nous décidons de refaire confiance à l’EuroVelo 13 (après avoir consulté notre carte) et nous faisons bien car la route est une des plus agréables du voyage.

Nous nous arrêtons aussi à côté d’un manoir dont nous sommes quasi sûrs qu’il est hanté.

Manoir hanté proche d'Ainaži

Manoir hanté proche d’Ainaži (source : En Echappée)

Nous traversons ensuite la frontière estonienne, puis passons par une petite route longeant de très sympathiques villages où de nombreux habitants possèdent un trou de hobbit !

La frontière estonienne

La frontière estonienne ! (source : En Echappée)

Un trou de Hobbit en Estonie

L’Estonie… ou la Comté ? (source : En Echappée)

Les panneaux de l’EuroVelo en Estonie indiquent l’EuroVelo 10 qui se confond avec la 13 sur cette portion.

église à Haademeeste

Eglise à Haademeeste (source : En Echappée)

Nous arrivons finalement à Parnü où nous visitons la vieille ville et découvrons la sympathique plage.

Pärnu en Estonie

Le village de Pärnu (source : En Echappée)

Vers 20 heures, la nuit tombe, nous avons fait 120 kilomètres mais sommes encore loin de Tallinn (encore 130 km). Alors que nous cherchons un emplacement de bivouac, une idée folle nous vient en tête. Depuis que j’ai dit à Alexandre qu’Elvira, notre amie cyclo-voyageuse suédoise, avait fait une étape de 200 kilomètres en finissant à 1 heure du matin, nous en parlons souvent « Mais c’est une brute, comment a-t-elle fait ? ». Alors ce soir, nous sommes déterminés et nous voulons battre son record !!!

Nous sommes bien équipés pour rouler de nuit : lampes de vélo, vêtements fluo, bandes réfléchissantes sur les sacoches et les casques, et lampe frontale pour Alex.

le début de l'aventure nocture

Le début de l’aventure nocture ! (source : En Echappée)

Nous roulons alors sur le bord de la Nationale sur une bande latérale assez large.

Voyager à vélo de nuit est une expérience hors du commun : le trafic routier est faible, la température est fraîche, et nous pouvons admirer le coucher de soleil, les étoiles (et même de nouveau une magnifique étoile filante !) et l’arrivée de la Lune.

Nous nous sentons en sécurité et toutes les voitures et camions s’écartent bien pour nous doubler.

Nous faisons une pause de 22 à 23 heures dans une station service pour manger un second dîner et prendre un café, puis reprenons la route…

À 2 heures, nous avons fait 201 kilomètres ! Record battu hahaha ! 😉 Et tant mieux car il commençait à faire vraiment froid (environ 5°C).

200 km au compteur

C’est validé ! (source : En Echappée)

Après plusieurs tentatives, nous trouvons un coin de forêt adéquat et nous endormons dans la tente, fatigués mais victorieux

Jour 24 : De Haiba à Tallinn (47 km)

haiba-tallinn

De Haiba à Tallinn (source : Google maps)

Nous nous réveillons vers midi, cuisinons puis reprenons la route, un peu marqués par l’effort d’hier.

Les paysages autour de la route sont loin d’être extraordinaires, nous ne regrettons pas d’en avoir passé la majorité de nuit !

Un peu avant Tallinn, nous mangeons des pâtisseries : c’est fou comme ces petites choses peuvent être réconfortantes !

village proche de Tallinn

Village proche de Tallinn (source : En Echappée)

Nous arrivons finalement à Tallinn et découvrons notre auberge de jeunesse réservée la veille : un hostel très agréable dans lequel nous nous sentons bien immédiatement et rencontrons Sebastian, un Autrichien qui nous invite à participer à un Pub Crawl, une tournée des bars organisée par une autre auberge de jeunesse…

Allons découvrir la ville de nuit !


Nous espérons que le récit vous a plu ! Dans ses derniers récits, Maxime vous parlera plus amplement de Tallinn, puis de leur arrivée en Russie. Enfin, il vous fera un petit retour illustré sur Saint-Pétersbourg !

Restez connectés sur Facebook et Twitter pour suivre la fin du voyage et les retours d’expérience qui suivront !

Et n’hésitez pas à commenter pour encourager les garçons, et à partager avec vos proches si vous aimez En Echappée. 😉

À très bientôt !

Recherches utilisées pour trouver cet article : piste cyclable talinn riga, Riga talinn velo

Maxime et Lucie En Echappée
On est tous les deux des passionnés de voyage, débutants dans le voyage à vélo et très curieux à ce sujet. Suivez sur ce blog nos voyages à vélo, et découvrez nos rencontres, inspirations et conseils pour préparer les vôtres ! Le blog évoluera au fil de nos découvertes cyclistes et de nos rencontres. Notre projet est de vous livrer nos expériences, mais aussi de donner de la voix aux autres voyageurs pour compléter nos avis. Alors, débutants ou confirmés, suivez-nous et partez avec nous en échappée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

 

 

 

 

Rejoignez-nous sur Facebook ! :-)