Jours 15 et 16 : d’Alatoz à Albacete

Route tranquille mais paysage un peu monotone à l'approche d'Albacete

Route tranquille mais paysage un peu monotone à l’approche d’Albacete (source : En Echappée)

Albacete, capitale de Castilla la Mancha marquera finalement la fin de ce premier voyage à vélo entre frère et sœur ! Le retour se fera en trois journées de train !

Nous avons roulé dix jours, expérimenté les petites routes de campagne comme les grosses routes de la côte Est, saturées de camions et si polluées.

Nous avons traversé les Pyrénées, une partie de la Catalogne, la Comunidad Valenciana d’Est en Ouest et une partie du sud de Castilla la Mancha.

Nous avons contemplé la beauté des montagnes, du littoral, des paysages de canyon proches de Valencia, des grandes plaines agricoles de la Mancha.

Nous avons profité de plusieurs jours de beau temps, mais aussi souffert du froid des nuits de mars !

Nous avons bivouaqué dans des décors grandioses, face à des collines multicolores, sous les éoliennes de Don Quichotte, dans des campings fermés et ouverts et une fois à l’hôtel.

Nous avons bénéficié de l’hospitalité française et espagnole grâce au réseau Warm Showers et dans notre famille !

Mais surtout… Nous avons partagé une belle aventure ensemble. Deux semaines d’échange, de discussions philosophiques, de découvertes et de fous rires 🙂

Pour le premier voyage de Julien, nous avions vu un peu grand en prévoyant près d’un mois d’itinérance. Depuis quelques jours, la motivation n’était plus aussi bonne qu’au début et après concertation, nous avons préféré nous arrêter pour garder un bon souvenir du voyage !

Il restait une semaine pour atteindre Cordoba, nous aurions pu nous séparer, mais nous voulions terminer ensemble cette aventure commencée ensemble. L’Andalousie, ce n’est que partie remise 😉

Voici la carte de notre trajet de ces deux derniers jours :

Itinéraire voyage à vélo Valencia Albacete

Trajet jours 15-16 (source : ridewithgps)

Jour 15 : D’Alatoz à Albacete “Une belle ligne droite, mais beaucoup de vent !”

Notre installation de la veille a tenu malgré le vent ! La tente est toujours debout et nous nous réveillons dans l’agréable chaleur des premiers rayons du soleil (voir le carnet de voyage précédent : l’installation de la tente grâce à des rochers !)

Nous nous remettons en route sur la CM 332, petite route tranquille qui nous mènera à Albacete. Nous sommes à seulement 34 kilomètres de la ville et motivés pour y arriver dans la matinée (avant 14 heures, l’heure du déjeuner à l’espagnole 🙂 ).

Comme la veille, un vent puissant nous freine ! Cependant, notre volonté est plus forte et nous roulons à bon rythme en direction de la ville. Les paysages sont monotones : des champs, à perte de vue, et très peu de relief. Un contraste frappant avec les collines et les canyons de la Comunidad Valenciana !

Nous arrivons à Albacete pour le déjeuner. Fatigués, nous décidons de nous accorder une journée de repos. Il y a une auberge de jeunesse dans le centre, mais à tout hasard nous écrivons aux deux membres de Warm Showers de la ville.

Rapidement, nous recevons une réponse de Gonzalo : il nous invite à passer la soirée et la nuit chez lui. Gonzalo ne fait pas beaucoup de vélo, mais il aime donner un coup de pouce aux voyageurs et il trouve excellente l’initiative Warm Showers !

La cathédrale d'Albacete

La cathédrale d’Albacete (source : En Echappée)

Il nous fera une visite guidée complète de la ville qu’il qualifie de “gros village de campagne”. Nous apprenons une particularité intéressante des villes et villages du coeur de l’Espagne : il s’agissait autrefois de ville-étapes entre Madrid et les villes du littoral (telles que Barcelone ou Valencia).

Le musée des couteaux, à l'architecture caractéristique des anciens bâtiment d'Albacete

Le musée des couteaux, à l’architecture caractéristique des anciens bâtiment d’Albacete (source : En Echappée)

Ainsi, la structure de ces “pueblos” (villages) est toujours la même : une route principale autour de laquelle la ville s’est développée. Voilà qui explique pourquoi tous les villages que nous avions traversés depuis Valencia semblaient concentrer toute l’activité autour d’une route unique, par laquelle nous les traversions.

La rue principale d'Albacete

La rue principale d’Albacete (source : En Echappée)

Nous passons une soirée très agréable avec Gonzalo, en qui nous retrouvons des habitudes culturelles de notre famille et avec qui nous partageons de nombreux fous rires ! 😀

Jour 16 : Albacete, fin du voyage. Retour à Valencia en train

Ce matin, nous quittons Gonzalo en fin de matinée et nous lançons sur une belle voie verte qu’il nous a conseillé d’emprunter. Cette belle piste nous fait sortir d’Albacete en direction de Balazote, à travers champs.

La voie verte pour sortir d'Albacete

La voie verte pour sortir d’Albacete (source : En Echappée)

Alors que nous roulons depuis deux heures, nous faisons une pause pour faire le point sur le voyage. Il faut dire que depuis quelques jours, Julien connaît une forte baisse de motivation. Nous discutons longuement sur le sens de notre aventure et sur ce qu’elle nous a apporté.

Nous avons passé de très bons moments ensemble et vu beaucoup de belles choses, mais pour Julien, le périple commence à être un peu long pour un voyage d’essai. Pourquoi continuer si le plaisir n’y est plus ?

Je rêve d’atteindre l’Andalousie, et nous hésitons à nous séparer, mais ce voyage est une aventure à deux et nous décidons de la finir ensemble. Voyager à plusieurs implique quelques compromis !

Définitivement atteinte par le fameux “virus de cyclotourisme”, j’imagine déjà finir le voyage une prochaine fois, avec Julien ou Maxime, ou les deux 🙂 Cordoba, je pédalerai sur tes routes !

Au loin, l'Andalousie m'appelle, mais ce sera pour une prochaine fois !

Au loin, l’Andalousie m’appelle, mais ce sera pour une prochaine fois ! (source : En Echappée)

Nous regagnons Albacete et trouvons rapidement un train régional pour Valencia où notre grand-mère est heureuse de nous retrouver. Nous allons pouvoir assister à la fin de “Las Fallas” !

Le retour se fera donc en train :
– de Valencia à Barcelone en train régional ;
– de Barcelone à Cerbère en Rodalies de Catalunya (ligne R11), le lendemain matin ;
– de Cerbère à Perpignan en TER ;
– de Perpignan à Paris en train de nuit.

Nous vous remercions tous beaucoup d’avoir suivi notre aventure et pour votre soutien qui nous a fait chaud au cœur tout au long de notre route !

Nous publierons très bientôt des articles de bilan sur le voyage à vélo en Espagne : réseau routier, matériel, conditions climatiques, transport des vélos dans les trains… 🙂

À bientôt sur En Échappée !


Maxime et Lucie En Echappée
On est tous les deux des passionnés de voyage, débutants dans le voyage à vélo et très curieux à ce sujet. Suivez sur ce blog nos voyages à vélo, et découvrez nos rencontres, inspirations et conseils pour préparer les vôtres ! Le blog évoluera au fil de nos découvertes cyclistes et de nos rencontres. Notre projet est de vous livrer nos expériences, mais aussi de donner de la voix aux autres voyageurs pour compléter nos avis. Alors, débutants ou confirmés, suivez-nous et partez avec nous en échappée !

8 reflexions sur “Jours 15 et 16 : d’Alatoz à Albacete

  1. Martine

    Vous pouvez être fière de vous ! C’est génial le voyage que vous avez accomplies tous les deux , Julien pour son 1er trek en cyclo randonnée a bien assuré , plus d’un aurai lâcher l’affaire bien plus tôt , et puis l’Espagne se n’ai pas un canal bien plat aux beau jour de printemps ( je connais les deux ! je sais ).
    Bonne continuation a vous deux , et merci pour vos récit , c’était un vrais plaisir a lire .

    Martine

    1. Maxime et Lucie En Echappée Auteur de l'article

      Merci beaucoup Martine ! Oui, Julien a bien géré pour son premier voyage, c’était un super compagnon de route 🙂
      C’est vrai que l’Espagne n’est pas vraiment plate et, au mois de mars, bien qu’il fasse plutôt beau le jour, la nuit reste assez froide encore !
      Merci de nous lire, ça nous fait très plaisir 🙂

      Lucie et Julien

  2. AlexisB

    Félicitations tout de même, c’est un bien beau voyage que vous avez fait là ! Vous finirez une prochaine fois 😉

    Au total, vous avez fait combien de km en vélo ?

    1. Maxime et Lucie En Echappée Auteur de l'article

      Merci Alexis ! Oui, je prévois de faire l’Andalousie à vélo une prochaine fois. Les Espagnols croisés sur la route m’en ont vanté la beauté de ses paysages et de ses villes ! ça donne envie 😀
      Au total un peu plus de 500 km il me semble, c’est un bon début pour mon frère avec toutes les côtes qu’on a grimpées 🙂

      Lucie

  3. Recchia

    Bravo les “baroudeurs” ! Ce fût une belle expérience !
    Nous regrettons tout de même de ne plus pouvoir vous suivre, car nous y avions
    pris un réel plaisir…… avec beaucoup d’admiration pour votre exploit !

    L’interruption de votre voyage, est une sage décision pour en garder le meilleur
    souvenir ! La porte reste ouverte pour de nouvelles aventures…….

    Gros gros bisous et à très bientôt ! Mamie et Alain

    1. Maxime et Lucie En Echappée Auteur de l'article

      Merci Mamie et Alain ! Nous garderons un très bon souvenir de ce voyage entre frère et soeur, c’était une belle occasion de nous retrouver et de passer du temps ensemble 🙂
      Nous sommes très contents que vous aillez pris du plaisir à nous lire !
      Gros bisous à vous !

      Lucie et Julien

  4. Carole

    Bon retour en région parisienne!
    J’ai suivi votre périple tous les deux jours, et vraiment, j’ai bien aimé lire vos péripéties… Je suis franchement admirative de cette façon de voyager, parfois ingrate, souvent imprévue, mais par moment sensationnelle.
    Bises à vous deux.

    1. Maxime et Lucie En Echappée Auteur de l'article

      Merci Carole !
      On est très contents que ça t’ait plu 🙂 Oui, c’est ce qui rend le voyage à vélo si caractéristique (Lucie : “et ce qui me fait tant l’aimer !”)
      Bises à toute la famille,

      Lucie et Julien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

 

 

 

 

Rejoignez-nous sur Facebook ! :-)